Réservez votre place pour Metz - Brest !

Les échos du lundi

L'agression d'Andre Luiz sur Jacques Songo'o, les nouvelles rassurantes du portier messin après une nuit d'observation et un scanner cérébral normal, le but messin injustement refusé ainsi que les malheurs des supporters grenats, tels sont les échos de ce lundi.
Partager cet article :

Dommage !



Ce n'était décidément pas la journée de M.Auriac dimanche, puisque si il n'y avait effectivement pas penalty sur Gérald Baticle, les images télé sont formelles, le but messin refusé pour une soi-disant faute de Skachenko était lui parfaitement valable. Chauvinisme ou parti-pris ? A chacun de se faire son opinion, mais ce matin le journal "La Provence" relève l'action. Metz aurait pu espérer le nul sans cette erreur d'arbitrage.



Bis repetita !



Marseille-Metz l'an passé, dernier match de Braga comme entraîneur olympien et grosse pression sur les épaules du onze marseillais. Souvenez-vous, Fred Meyrieu se fait soigner le long du terrain. Sébastien Schemmel sort le ballon près du poteau de corner. Marseille ne rend pas la balle et c'est l'ouverture du score peu avant la mi-temps.



Marseille-Metz cette saison : 19ème minute, suite à une ouverture d'Alfonso pour Andre Luiz, ce dernier se jette le pied en avant sur Songo'o qui se lance courageusement à sa rencontre à la limite de la surface (19ème). Verdict pour le franco-camerounais : le visage en sang, un traumatisme crânien, deux pertes de connaissance, une hospitalisation !

Petite cause grand effet : pas de carton jaune pour l'agresseur (s'il avait été messin la clémence aurait-elle été de mise ?) et cinq minutes de temps additionnel avec un (beau) but à la clé.



Plus de peur que de mal pour Songo'o



Jacques Songo'o hospitalisé dimanche après-midi et immédiatement placé en observation a passé un scanner cérébral ce lundi matin. Celui-ci étant normal, Jacques accompagné du Docteur Marcel Jacob rejoindra Metz aujourd'hui par avion. Retour prévu des deux hommes à 16 heures.



Demi-tour



Deux bus messins étaient affrétés pour ce lointain déplacement à Marseille, mais dès leur arrivée boulevard Michelet, les supporters grenats ont vite du déchanter. La rencontre étant remise pour cause de pelouse détrempée, c'est en effet la mort dans l'âme qu'ils ont pris le chemin du retour, sans pouvoir soutenir leurs favoris, la rencontre s'étant finalement disputée, contre toute attente, dimanche à 15 heures.

A lire également

21oct2019

Supporters

Supporters du FC Metz, si vous souhaitez venir encourager les Grenats à Lyon à l'occasion de la 11ème journée de Ligue 1 Conforama au Groupama...
Lire la suite

Actualités

Ce mardi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Gratification

Auteur d'une excellente prestation dans l'axe du milieu de terrain messin, Kevin N'Doram figure dans l'équipe type France Football de la 10ème...
Lire la suite