Réservez votre place pour Metz - Marseille !

Alioui, solution à confirmer

Formé à Lyon, le natif de Saint-Etienne n’avait jamais joué en Ligue 1 avant de se rendre à Auxerre. Au sein d’une défense à cinq, sa première titularisation fut encourageante. Retour sur les débuts en Grenat de Jamal Alioui.
Partager cet article :
Jamal, comment s’est
passé votre première rencontre sous le maillot grenat ?

Jamal Alioui : Je ne regarde pas que le plan personnel. Honnêtement,
j’aurais préféré fournir un prestation moyenne et
gagner cette rencontre ! Malgré tout, je trouve que ça a été.
Sur le plan défensif, j’ai pu contenir mes vis-à-vis tout
en essayant d’apporter mon écho offensivement. Je suis resté
prudent à ce niveau, il s’agissait de le faire à bon escient
et pas d’être constamment aux avant-postes.

Ce match nul vous déçoit-il
?

J.A. : Avec deux points de plus, nous aurions pu refaire une
petite partie de notre retard puisque nos concurrents ont fait du surplace,
d’autant que nous avons un match de plus à jouer contre Nancy.
Maintenant, je pense que nous devons prendre les rencontres les unes après
les autres en commençant par celle de dimanche contre Marseille.

Jouer l’OM est-il quelque
chose de particulier ?

J.A. : Non, c’est un match comme les autres.

Tout de même : Auxerre,
Marseille, Bordeaux, Monaco, Lyon. Le programme est chargé pour vos débuts…

J.A. : C’est vrai, surtout qu’il s’agit de
ma première saison en Ligue 1. Evidemment, ce sont des rencontres excitantes
à jouer et je ne demande qu’à y participer. Nous sommes
dans la situation du plus faible qui a besoin de prouver qu’il a des qualités
et des arguments à faire valoir. Cela donne encore plus de piquant à
ces confrontations.

Vous allez peut-être croiser
sur votre chemin Franck Ribéry. Allez-vous développer une stratégie
particulière pour le contrer ?

J.A. : Je ne pense pas qu’il faille se focaliser sur
un élément. On sait bien que c’est un très bon joueur,
l’un des meilleurs de Ligue 1 sans aucun doute. Tout le monde a vu de
quoi il était capable sur une pelouse. Mais pour ma part, je jouerai
comme à mon habitude sans faire une fixation sur lui. Ce n’est
pas mon style de faire attention au nom floqué derrière le maillot.
Il ne faut pas oublier qu’à un moment donné, les Wiltord
et les Henry étaient aussi des Alioui ou Mihoubi.

Cela fait maintenant quelques
temps que vous êtes à Metz. Votre intégration s’est
bien déroulée ?

J.A. : Cela s’est super bien passé. Au début,
j’avais une petite appréhension. Je suis un peu resté en
retrait car on ne peut pas se permettre de débarquer dans un club et
de faire comme si on était chez soi. Mais mes coéquipiers sont
allés vers moi et ils m’ont intégré. Désormais,
je me sens très bien au sein de l’effectif.

Vous ne regrettez donc pas votre
choix de signer en Moselle…

J.A. : Pas du tout. J’avais un contact avec Saint-Etienne
mais la piste était moins chaude que Metz, avec qui j’étais
déjà en relation depuis longtemps. On ne me donnait pas plus l’assurance
ici d’être titulaire que là-haut. Mais je n’ai pas
voulu attendre et faire un bébé dans le dos des dirigeants lorrains,
je n’ai pas été élevé comme ça. De
plus, je suis persuadé que c’était le club qu’il me
fallait. Malgré la situation difficile qu’il traverse, c’est
un club familial et stable qui est resté très longtemps en première
division.

Êtes-vous susceptible de
rester en Lorraine si la rétrogradation du club en Ligue 2 se confirme
?

J.A. : Je ne peux pas vous dire si je vais rester ou pas. Mais
en tous cas, je ne vais pas fuir Metz uniquement parce l’équipe
doit jouer à l’étage inférieur. Mon prêt est
assorti d’une option d’achat. En fin de saison, il sera temps pour
moi de réfléchir à cela et de discuter avec le président.

Une curiosité pour finir,
vous êtes né à Saint-Etienne et avez été formé
à Lyon. Alors, ‘allez les Verts’ ou ‘allez l'OL’
?

J.A. : Je ne prendrai pas partie pour l’un ou pour l’autre.
Ce sont les deux clubs de mon cœur. Et j’ai bien retenu les conseils
de mon formateur à l’OL, Alain Olio : « ne jamais cracher
dans la soupe » !

A lire également

13déc2019

Album photos

Tony Estanguet en visite au FC Metz !
Lire la suite

12déc2019

Actualités

Ce samedi 14 décembre, à l’occasion de la rencontre FC Metz – Olympique de Marseille, le groupe de supporters Gruppa a souhaité mettre à l’honneur l’...
Lire la suite

10déc2019

Actualités

Mercredi 18 décembre après-midi, ne ratez pas le stand FC Metz au marché de Noël de Metz ! Rendez-vous à partir de 15h sous le tipi du village...
Lire la suite