Réservez votre place pour Metz - Marseille !

Les jeunes frappent à la porte

Parmi les trente joueurs en stage à Vichy, une grosse demi-douzaine a essentiellement disputé les matches de l’équipe réserve l’an dernier. Agés de 19 à 21 ans, ils souhaitent aujourd’hui pouvoir disposer de davantage de temps de jeu en équipe première, à Metz ou ailleurs, sous forme de prêt.
Partager cet article :

Resté à Metz l’an dernier pour s’occuper des joueurs en transition, José Pinot vit actuellement son premier stage de préparation d’avant-saison avec le FC Metz. Il n’est d’ailleurs pas le seul dans ce cas, puisque Yohann Betsch et Baptiste Schmisser l’accompagnent dans cette expérience. Quant à Emmanuel Françoise, Nicolas Farina, Milan Thomas ainsi que les deux gardiens Joslain Mayebi et Oumar Sissoko, ils sont déjà presque des vieux de la veille, eux qui avaient fait parti du voyage il y a douze mois. En 2006-2007, ces sept joueurs ont davantage foulé les pelouses du Championnat de France Amateur que celles de la Ligue 2. Mais aujourd’hui, à l’heure de l’intersaison, tous les compteurs sont remis à zéro. « Pour nous, il n’y a actuellement aucun ‘joueur de CFA’ ou ‘joueur de Ligue 1’, explique José Pinot, responsable de l’équipe réserve messine. Evidemment, sur les trente joueurs présents ici à Vichy, tous ne joueront vraisemblablement pas en Ligue 1. Mais nous raisonnons par rapport à la saison à venir, pas par rapport à la saison passée. Depuis la reprise, la même chance est donnée à tout le monde de montrer ce qu’il vaut. » D’ailleurs, si d’autres jeunes ayant renforcé l’équipe réserve en 2006-2007 n’ont pas pris le car pour l’Allier, ce n’est pas parce qu’une sélection a été faite. « A Vichy, nous avons effectivement la grosse ossature de l’équipe réserve de la saison dernière. Ceux qui ne sont pas avec nous avaient un petit travail de réhabilitation à faire. Or, ici, il faut être en pleine possession de ses moyens pour assumer les charges de travail demandées. » Et les plus jeunes présents ne s’en sortent pour l’instant pas plus mal que les autres. « Au niveau du volume et du rythme de travail, ils ont l’habitude et ils encaissent bien. De toute façon, les stages comme celui-là sont durs pour tout le monde ! »
Grâce au fonctionnement mis en place en début de saison dernière, avec des séances d’entraînement communes, cette petite bande évolue en terrain connu. Et se mêle sans problème à ses aînés davantage rompus aux joutes de la Ligue 2, voire de la Ligue 1. Au moment des repas, les tables sont mélangées, tout comme lors des instants de détente. « Tout le monde est regroupé ensemble, témoigne ainsi Baptiste Schmisser. C’est ce qui est bien ici, à Metz : les plus âgés viennent spontanément vers nous, nous intègrent et nous aident si besoin est. » « Il n’y a aucune scission, confirme Milan Thomas. Même si certains ont des souvenirs en commun, notamment ceux de la remontée et du titre, nous sommes tous très bien intégrés. »
Pour le premier match amical contre Gueugnon, six de ces sept joueurs ont disposé d’autant de temps de jeu que les autres membres de l’effectif messin. Seul Nicolas Farina n’a pas encore mouillé le maillot grenat en cette intersaison, en raison d’un torticolis qui l’a privé de quatre journées d’entraînement vichyssoises. Leurs impressions ? Mitigées… « Pour un premier match, j’ai trouvé que mes placements n’étaient pas terribles, retient le défenseur central Schmisser. J’ai eu un peu de mal à me situer sur le terrain, j’espère que cela ira mieux par la suite. Au niveau physique par contre, je me suis senti bien. » « J’ai beaucoup donné durant la préparation et je ne me suis pas senti au top physiquement, reprend de son côté Milan Thomas, qui a évolué lundi au milieu du terrain entre Betsch et Cardy. J’ai également manqué de lucidité à cause de la fatigue. D’habitude, j’essaye davantage de jouer simple et de ne pas perdre de ballons. » Sept matches amicaux sont encore au programme des pros pour arranger tout cela. Sans compter les cinq rencontres amicales* prévues pour l’équipe réserve et auxquelles certains d’entre eux devraient participer.
La suite, pour l’instant, est incertaine pour eux. « C’est sûr qu’ils vont devoir s’accrocher, confie José Pinot. Mais il y a des places à prendre partout. Il faut qu’ils profitent de ce stage et de tout le temps de jeu dont ils bénéficieront. Je sais qu’ils vont progresser et contribuer à pousser toute l’équipe vers le haut. » En ce qui les concerne, tous veulent, naturellement, jouer davantage.
Certains souhaitent, dans cette perspective, être prêtés dans un club de National. C’est le cas de Nicolas Farina, par exemple, ou de Baptiste Schmisser. Les deux ont récemment signé pour deux saisons supplémentaires chez les Grenats et espèrent pouvoir mettre à profit la première pour s’aguerrir en National. « L’an dernier, je commençais à être dans le groupe pro et puis je me suis blessé lors de mon premier match en CFA, commente le jeune attaquant Farina. Aujourd’hui, je souhaite être prêté pour avoir un vrai temps de jeu toute la saison. » Même discours chez Schmisser, opéré de la cheville à la fin de l’été 2006 : « Pour la saison qui arrive, je devrais normalement être prêté. Je vais essayer de bien choisir mon club pour faire le maximum de matches à un niveau supérieur à celui du CFA. » 
D’autres veulent tenter leur chance au FC Metz, comme Milan Thomas. Arrivé l’an dernier en provenance de Lyon, le jeune milieu de terrain a pâti d’une pubalgie qui l’a éloigné des terrains pendant plusieurs mois. « Pour moi, cela a été un peu une année d’adaptation. Pas une année de perdue comme certains ont pu me le dire : j’en ai profité pour me remettre parfaitement de ma blessure et aussi d’une longue de période de formation à Lyon où je n’avais jamais été blessé, ou presque. Après ma blessure, je suis doucement revenu à mon meilleur niveau et j’ai finalement bien terminé la saison en CFA (Milan Thomas était capitaine de l’équipe réserve, ndlr). Aujourd’hui, en ce qui me concerne, j’ai envie de rester mais j’espère jouer, ou tout au moins faire régulièrement partie du groupe. Je me suis bien reposé et je suis l’intégralité de la préparation afin de mettre toutes les chances de mon côté. Je pense que d’ici fin août, j’en saurai un peu plus sur ce que pourrait être ma saison ici et sur les intentions de l’entraîneur. En tous les cas, je ne suis pas là pour baisser les bras. »

*Voici le programme des matches amicaux de l'équipe réserve du FC Metz :
le 8 juillet contre une sélection régionale, à Ingwiller (17h00)
le 15 juillet contre Raon L'Etape
le 21 juillet contre Jarville, à Jarville
le 29 juillet contre l'ASNL B, à Anzeling
le 5 août contre Amnéville, à Amnéville
Le Championnat de France Amateur débute le 11 août.

A lire également

09déc2019

Actualités

Chaque saison, la Coupe de France réserve son lot de surprises. Le week-end dernier encore, cette prestigieuse compétition a prouvé que son slogan «...
Lire la suite

06déc2019

Actualités

Mercredi 18 décembre après-midi, ne ratez pas le stand FC Metz au marché de Noël de Metz ! Rendez-vous à partir de 15h sous le tipi du village...
Lire la suite

05déc2019

Album photos

Depuis ce mercredi six nouvelles personnalités possèdent un arbre à leur nom au centre d'entraînement de Frescaty : Raymond Herlory (l'arbre a été...
Lire la suite