Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Souvenirs de derbies

Nous avons demandé à trois anciens joueurs de nous confier leur meilleur et leur pire souvenir de derby.
Partager cet article :

 Albert Cartier
Le meilleur : « Le premier match de Jules Bocandé avec le FC Metz. Je jouais alors à l’AS Nancy Lorraine et il était venu nous affronter à Picot. C’était un attaquant qu’on annonçait redoutable. Il l’a prouvé par la suite mais pas lors de cette partie. Ce jour-là, nous l’avions emporté et j’avais réussi face à lui une belle partie. C’est un bon souvenir notre performance collective avait été bonne et qu’au niveau individuel, j’avais aussi réalisé une prestation satisfaisante face à un adversaire direct qui a ensuite montré tous ses talents de buteur en première division. »
Le pire : « C’est aussi un match face à Jules Bocandé ! A Saint-Symphorien, cette fois, où Nancy s’était incliné. Je portais également le maillot nancéien. Jules avait inscrit un magnifique deuxième but : une tête plongeante à l’entrée des seize mètres. J’étais en retard et je n’ai rien pu faire pour le contrer. Nous avions perdu, avec Bruno Martini notamment dans les buts, c’était une belle victoire du FC Metz. »

 Jean-Philippe Séchet
Le meilleur : « Sans hésiter, c’était en 1992-1993, nous étions venus gagner 1-0 avec l’ASNL sur la pelouse de Metz. »
Le pire : « La même année, nous avions perdu 3-0 à domicile ! Les Grenats étaient venus s’imposer grâce notamment à un troisième but superbe. Il était l’œuvre de Serge Romano : une frappe de loin en pleine lucarne. »

 Didier Casini
Le meilleur : « Lors de la saison 1982-1983 sous le maillot de Nancy. Nous étions venus gagner le match aller à Saint-Symphorien sur le score de trois buts à deux. Et nous avions également remporté la seconde manche à domicile par quatre buts à zéro. C’était donc une jolie saison ! »
Le pire : « Lors de la saison 1991-1992 avec le FC Metz. A domicile, nous avions été battus un zéro. Je me suis blessé au cours de la partie. Une blessure qui a quasiment provoqué l’arrêt de ma carrière professionnelle. »

A lire également

27Mar2020

Interview

Dans la mémoire collective, Toifilou Maoulida reste l’un des grands artisans du maintien du FC Metz en Ligue 1 en 2003-2004. Meilleur buteur messin...
Lire la suite

26Mar2020

Actualités

Le FC Metz a eu la tristesse d’apprendre le décès de Michel Hidalgo (photo AFP / Jacques Demarton), survenu ce 26 mars 2020 à l’âge de 87 ans.   L’...
Lire la suite

22Mar2020

Web TV

22/03/2020 Joyeux anniversaire Stéphane ! Toutes les vidéos
Lire la suite