Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Singla, un léger accent grenat

Natif de Béziers, Jean-Pascal Singla n’a que très rarement mis les pieds à Metz au cours de sa vie. Pour autant, le nouvel entraîneur des gardiens du FC Metz n’arrive pas complètement en terre inconnue. De nombreux liens le rattachent au club grenat.
Partager cet article :

Il était peut-être écrit que Jean-Pascal Singla poserait un jour ses valises sur les bords de la Moselle. Bien qu’originaire du sud de la France, ce dernier n’a cessé de tisser des relations qui évoquent le Football Club de Metz  tout au long de sa carrière.
Jeune joueur, il évolua trois saisons à Epinal, où exerçait à l’époque Olivier Perrin, actuel entraîneur des 18 ans messins. « J’en garde d’excellents souvenirs, affirme-t-il, et aussi beaucoup d’amis ! Ils ont d’ailleurs été avertis les premiers de ma signature ici. Pour ma première année dans les Vosges, nous avions été sacrés champions de Lorraine. J’ai découvert la région par le biais des déplacements. Puis j’ai connu la montée en seconde division l’année suivante. Pour nous, le FC Metz était le club phare du coin. »
Après un détour par Gueugnon et le Grau du Roi, Jean-Pascal rejoint Perpignan. L’entraîneur des gardiens se nomme alors Christian Mattiello. « J’ai aussi travaillé aux côtés de Philippe Hinschberger, sourit l’intéressé. Sur le club, il m’en a raconté un rayon ! » C’était à Niort, un peu plus tard, lorsque Singla se mua en technicien. Coach à son tour, il eut en charge Christophe Marichez, capitaine actuel des Grenats.
Après huit années de bons et loyaux services, il tourne la page des Chamois Niortais. « C’est un déchirement, évidemment. Mais au final, je peux m’estimer heureux d’y être resté si longtemps ! La longévité d’un technicien au sein d’un club est toujours limitée. Je conserverai de bons souvenirs même si les deux dernières saisons ont été très pénibles. » Relégué en National au terme de la saison 2007-2008, le club a poursuivi sa descente aux enfers et évoluera l’an prochain en CFA. Une fin malheureuse à une belle histoire. « Lorsque je suis arrivé en 2001, se rappelle Singla, j’avais également signé pour une saison ! » On lui souhaite de durer tout autant au sein du club messin.

A lire également

07juil2020

Boutique

La boutique officielle du FC Metz, située sur le parvis de la Tribune Nord du Stade Saint-Symphorien, rouvrira ses portes ce mercredi 8 juillet. ...
Lire la suite

05juil2020

Carnet

Le FC Metz a appris avec douleur la disparition de Véronique Antonetti, épouse de Frédéric Antonetti, manager général du Club.  Afin d’être à ses...
Lire la suite

04juil2020

Interview

Projet de longue date, la construction de la nouvelle Tribune Sud poursuit son cours. À quelques semaines de l’ouverture du championnat, le Président...
Lire la suite