Réservez votre place pour Metz - Amiens !

« Aux joueurs de répondre »

Joël Muller a dirigé lundi matin sa première séance d’entraînement, avant d’évoquer la situation du club devant un parterre de journalistes bien fourni.
Partager cet article :

On n’ose parler de premiers pas lorsqu’on évoque la présence de Joël Muller sur un terrain de football. Lundi matin, l’entraîneur a revêtu le survêtement de technicien qui était encore le sien lors de la saison 2005-2006.

Les conditions de cette nouvelle prise de fonctions sont toutefois inédites : il s’agit d’un interim de cinq matches et l’objectif fixé est différent de ceux qu’il fut amené à atteindre dans sa carrière. C’est en effet la première fois que Joël Muller devra aider une équipe à monter en Ligue 1.

A l’issue de sa première séance, il s’est exprimé face aux journalistes venus nombreux pour l’occasion.

Joël, comment vivez-vous ce retour au poste d’entraîneur dans ces conditions particulières ?

Joël Muller : « Ce n’est pas facile pour moi de remplacer un coach avec lequel je travaille en harmonie depuis plus de deux ans. J’ai de très bonnes relations avec Yvon, dont je respecte le travail. Malheureusement, il subit comme j’ai pu le subir à une époque les mauvais résultats. J’ai beaucoup d’estime pour lui, et je sais ce qu’il peut ressentir au cours d’une partie comme celle de Sedan. On ne peut pas lui imputer l’égalisation dans les arrêts de jeu. C’est la première fois que je remplace un coach en cours de saison et j’espère bien que ce sera la dernière. »

Quel sont vos axes de travail pour les cinq derniers matches ?

J.M. : « Il s’agit déjà de restaurer la confiance des joueurs. Ils sont inhibés par la pression qui accompagne nos rencontres. C’est davantage aux joueurs de se poser les bonnes questions et d’y répondre. Pourquoi ont-ils signé au FC Metz ? Pourquoi veulent-ils monter en Ligue 1 ? C’est à eux de trouver les ressources nécessaires pour ce sprint final. Ce n’est pas en trois jours que nous allons pouvoir améliorer significativement leur condition physique. Sur le plan tactique, c’est la même chose, à ceci près qu’il y aura des choix d’équipe à faire et que ceux-ci m’appartiendront désormais. »

Avec quel état d’esprit débutez-vous  votre nouvelle mission ?

J.M. : « Avec le même état d’esprit que les milliers de personnes qui souhaitent voir le FC Metz accéder à l’élite à l’issue de la saison. Notre club a longtemps figuré au plus haut niveau du football français. Cela fait deux années que nous évoluons à l’étage inférieur. Je pense que nous devons tout mettre en œuvre, chacun à notre échelle, pour que cette fin de saison nous permette de remettre le club à sa place. Pour ma part, je suis très clair : je ne ferai qu’un interim de cinq matches, j’y mettrai tout mon cœur et toute mon énergie. Être sur les terrains me plaît toujours autant. J’ai l’envie et la passion. Si seulement cela pouvait finir en feu d’artifice, ce serait merveilleux ! Mais après le dernier match je cèderai la place à quelqu’un d’autre. »

Quel est l’état physique des joueurs actuellement ? Sont-ils prêts à affronter le dernier mois de compétition ?

J.M. : « C’est l’obstacle majeur qui se dresse sur notre route. Ce matin, de nombreux éléments étaient absents et nous avons dû composer. L’équipe a besoin d’être au top dans ce domaine car les dernières rencontres seront exigeantes. Pour le moment il est difficile d’en dire plus. Mais il faudra que les garçons alignés soient en pleine possession de leurs moyens. »

Les équipes de jeunes du club sont actuellement très en vue. Allez-vous piocher dans le réservoir pour donner du sang neuf à l’équipe ?

J.M. : « C’est vrai, nos jeunes sont performants en ce moment ! C’est d’ailleurs l’occasion pour moi de souligner que tout ne va pas si mal au FC Metz. Les 17 ans sont leaders de leur groupe, les 19 ans qualifiés pour la finale de la Coupe Gambardella et l’équipe B en passe de remonter en CFA. Le potentiel est donc là ! Mais ces formations ont aussi un calendrier et des objectifs à remplir. Je crois donc qu’il sera difficile de solliciter beaucoup de joueurs dans un premier temps. Cette semaine, par exemple, nos 19 ans sont rentrés dans la nuit de dimanche d’Aurillac et l’équipe B joue mercredi en match en retard. Il faudra composer avec cette fin de saison très chargée. J’espère que l’équipe A se mettra au niveau des jeunes en termes de résultats ! »
 

A lire également

18sep2019

Billetterie

Un concurrent direct au maintien Respectivement 17ème et 16ème de Ligue 1 Conforama, le FC Metz et l'Amiens SC ont démarré la saison sur le même...
Lire la suite

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Web TV

18/09/2019 Les coulisses de la photo d'équipe en vidéo ! Toutes les vidéos  
Lire la suite