Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Cap à l’Ouest

Les Grenats ont renoué avec la victoire vendredi. L’étape suivante consiste à améliorer leurs résultats à l’extérieur. Ils ont, pour cela, une série de trois déplacements qui débute mardi à Angers.
Partager cet article :

Une fois dans la saison, le calendrier propose à chaque club d’effectuer deux déplacements d’affilée. Une fois n’est pas coutume, le FC Metz en alignera trois de suite en l’espace de deux semaines. Le match d’Angers, reporté en raison des chutes de neige en décembre dernier, est venu se glisser juste avant celui de Tours. Du coup, le groupe messin est parti lundi après-midi établir son camp de base dans l’Ouest de la France. Il en reviendra samedi dans la matinée.

L’objectif est, une nouvelle fois, de ne pas rentrer bredouille. Un exercice dans lequel les Grenats avaient échoué en Corse. « Ce match en retard est pour nous l’occasion de bonifier la victoire acquise contre Nîmes », explique Yvon Pouliquen. Qui, en coach exigeant, tient à ce que ses hommes ne se reposent pas sur leurs lauriers : « Certaines choses sont à revoir dans notre prestation. Nous ne sommes pas restés un bloc compact pendant tout le match. Par ailleurs nous devons être capables d’enfoncer le clou dans ce type de rencontre et de l’emporter quatre ou cinq à un. » La dernière demi-heure, où Nîmes a frappé deux fois les poteaux, a moins plus à l’entraîneur grenat.

Le changement tactique opéré a en tout cas porté ses fruits. Abandonné, le 4-3-3 qui fit merveille avec Papiss Cissé en pointe. Place à un 4-4-2 « qui ressemblait assez à un 4-1-3-2 », s’amuse son instigateur. Les milieux de terrain choisis étaient en effet plutôt offensifs ! Mais, dans une position un peu plus reculée qu’à son habitude, Pascal Johansen s’est acquitté des tâches défensives avec sérieux. « A l’origine, explique Yvon Pouliquen, c’est le système qui me plait le plus. Mais il faut avoir les joueurs pour le mettre en place. Pour continuer à évoluer de cette manière, chacun doit pouvoir donner le maximum de son potentiel physique pendant 90 minutes. Cela fait beaucoup d\'efforts à répéter ! » Tant pour défendre que pour attaquer.

A Angers, le technicien breton sera privé de ses trois recrues hivernales. Mais il se félicite déjà qu’elles aient augmenté la concurrence qui régnait au sein de son groupe. En leur absence, on peut espérer que les garçons amenés à jouer seront décidés à se rendre indispensables ! « J’espère que nous parviendrons à corriger ce qui n’a pas été lors de nos derniers déplacements, conclut-il. Ainsi nous serions en mesure de nous imposer. » Cela n’est plus arrivé, à l’extérieur, depuis le 27 octobre dernier. Voilà une autre série noire à mettre à mal.

Angers - Metz, match en retard de la 18ème journée de Ligue 2
Mardi 9 février à 19h
A suivre en direct sur www.fcmetz.com et D!rect FM à partir de 18h30

A lire également

13juil2020

Album photos

L'entraînement des Messins en images !
Lire la suite

Actualités

Lundi 13 juillet Entraînement à 9h30 et 17h00 Mardi 14 juillet  Entraînement à 9h30 et 17h00 Mercredi 15 juillet Entraînement à 9h30 Jeudi 16 juillet...
Lire la suite

10juil2020

Web TV

Présent lors de la reprise de l’entraînement le 29 juin, Lamine Gueye était depuis dans l’attente de l’homologation de son contrat. C’est désormais...
Lire la suite