Réservez votre place pour Metz - Brest !

« J’ai peut-être été mal compris »

Bien qu’il court toujours après son premier but à Saint-Symphorien, Razak Omotoyossi a été élu homme du match face à Nantes. Il répond aux supporters messins.
Partager cet article :

Jérémie (Facebook) : Razak, depuis quelques semaines votre niveau de jeu a fortement augmenté, vous sentez-vous à 100% de votre forme ?

Razak Omotoyossi : « Je ne sais pas si on peut dire cela. Chaque joueur travaille au quotidien pour progresser et on peut toujours faire mieux ! Depuis que je suis à Metz, je n’arrive pas à produire ce que je voudrais sur les terrains. Mais cela s’améliore. Je suis de plus en plus à l’aise. Le fait de répéter les matches me facilite aussi la tâche. Cela me permet d’être meilleur au fil des semaines ! »

AlmodoKusturica (Email) : Te vois-tu rester au club dans les années à venir, même si metz n'accède pas à la ligue 1 ?

R.O. : « Je ne peux pas dire oui ou non à l’heure qu’il est. Je fais partie d’une équipe, et je respecte cela. Parler de l’avenir maintenant serait mal venu. Nous poursuivons tous un objectif : faire monter le club en Ligue 1. Si nous y parvenons cela sera bénéfique à tout le monde. Nous avons des atouts, j’y crois ! »

Yann (Email) : Comment ressens-tu l'ambiance au sein du groupe ? Te sens-tu bien intégré ?

R.O. : « Mon arrivée ici ne s’est pas très bien passée. J’ai eu quelques problèmes, je n’étais pas bien dans ma tête. J’ai ma part de responsabilité même si les torts sont partagés. J’ai peut-être été mal compris par mes coéquipiers. Je me suis excusé auprès d’eux, et ils m’ont pardonné. Lorsqu’on se sent bien dans un effectif on donne tout son cœur. Aujourd’hui je peux le faire. »

Adrien (Email) : Depuis un petit moment, et notamment depuis ton but inscrit à Dijon, on te sent plus libéré, que ce soit en match ou à l'entrainement. Comment expliques-tu ce long moment d'adaptation ?

R.O. : « La confiance joue beaucoup ! Au cours de la phase aller, je jouais par intermittence. Depuis la reprise, mes apparitions sont beaucoup plus régulières. Cela fait une grosse différence. Je suis dans une dynamique qui est aussi celle de l’équipe. Mes coéquipiers se battent autour de moi. Ne pas marquer pendant si longtemps, c’est une nouveauté pour moi. Je n’avais jamais connu cela dans les autres clubs. A Dijon, j’étais heureux pour l’équipe et aussi les supporters qui ont longtemps attendu ce moment. Enfin ils ont pu se dire « ca y est, il a commencé à marquer ! » »

Bertrand (Email) : Comment expliques-tu cette inefficacité offensive de ta part ?

R.O. : « Mes premières semaines ont été difficiles. Dans ma tête je n’étais pas bien. Lorsque tu arrives dans une équipe il y a toujours un temps d’adaptation, il faut se faire à tes nouveaux coéquipiers, prendre le poult. Mais je ne m’attendais pas à ce que cela soit aussi long ! »

S.A.R. Aleks (Forum) : Le départ de Papiss Cissé t'a-t-il libéré ?

R.O. : « Quand un joueur est en place comme ça, il faut vraiment lutter pour réussir à jouer ! Papiss était là depuis un certain temps, il marquait très régulièrement. Cela force le respect. Et pour l’entraîneur, ce n’est jamais facile d’enlever de l’équipe un garçon qui a une telle influence sur le jeu. Lorsqu’il est parti, nous avons dû prendre nos responsabilités. Il fallait affirmer que nous aussi, nous pouvions monter ! »

S.A.R. Aleks (Forum) : As-tu un objectif personnel pour la fin de saison ?

R.O. : « Je mets toutes mes forces pour que l’équipe monte en Ligue 1. De mon côté, je veux marquer le plus de buts possible. Et pour finir, je veux aussi montrer aux gens ce que je vaux, que chacun puisse dire « ce joueur, il est bon ! » »

Jp_fcmetz (Forum) : Pourquoi es-tu rentré directement dans les vestiaires à la suite de ton remplacement face au Havre ?

R.O. : « Ce n’est rien de grave. Je ne suis jamais content de sortir. J’étais très énervé et j’ai préféré m’isoler dans le vestiaire pour me calmer plutôt que de créer des problèmes. »

Fren’ (forum) : Comment évalues-tu le championnat français de Ligue 2 par rapport à tes anciens championnats ?

R.O. : « Je crois que dans tous les pays européens, la L2 est un championnat difficile. En première division, on joue plus sur la tactique, l’expérience, la technique. En dessous, ce sont des rencontres âpres, ou il y a beaucoup de combat physique. Chaque rencontre est très dure à gagner. En Ligue 1, les équipes évoluent de façon plus réfléchie, il y a plus de place pour s’exprimer. »

Zic is back (Forum) : Es-tu content d'avoir retrouvé Adama Tamboura comme coéquipier ?

R.O. : « Oui, je l’ai côtoyé deux années en Suède, nous avons connu beaucoup de choses ensemble. Avant, ici, en dehors du football j’étais seul. Maintenant il est toujours à mes côtés. C’est bien de pouvoir compter sur quelqu’un. »

BenGrenat78 (Forum) : Beaucoup d'observateurs sont unanimes quand ils évoquent ta carrure, ton physique, quel est ton secret pour en être arrivé là ?

R.O. : « (rires) Rien de spécial. Il faut poser cette question à Jean-Claude Darcheville ! Il est aussi très costaud. »

BenGrenat78 (Forum) : Qui est ton modèle ?

R.O. : « Ronaldo… l’attaquant brésilien. »

BenGrenat78 (Forum) : Y’a-t-il un club dans lequel tu rêves de jouer ?

R.O. : « Non, pas spécialement, car dans le football tout change vite ! Il y a dix ans, en France, on parlait de Paris et Marseille. Aujourd’hui, c’est Lyon ou Bordeaux qui occupent le devant de la scène. J’espère simplement jouer au plus haut niveau possible au cours de ma carrière. »

A lire également

23oct2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Web TV

23/10/2019 Ludovic Obraniak : "Metz a fait toute mon éducation" Toutes les vidéos
Lire la suite

22oct2019

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. En revanche, la séance du jour se déroulera à huis clos.
Lire la suite