Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

L’Ouest, on y revient

Les Grenats remettent le cap sur la Bretagne vendredi, avec l’ambition affirmée de faire durer leur belle série à l’extérieur.
Partager cet article :

C’était le point faible de l’équipe messine au cours de la phase aller. C’est devenu la base de leur renouveau en 2010. Loin de leurs bases, les hommes d’Yvon Pouliquen savent désormais se montrer efficaces. Ils ont ramené huit points de leurs quatre dernières sorties. Le technicien breton entend bien poursuivre cette belle série vendredi à Guingamp. Avec cinq points d’avance sur le quatrième, il peut envisager sereinement cette partie à l’inverse des locaux qui ont dangereusement chuté dans la zone rouge.

« La pression est sur leurs épaules »
Vainqueur de la Coupe de France l’an passé, l’En Avant Guingamp vit une saison pénible, qui peut tourner au cauchemar si les hommes de Victor Zvunka ne redressent pas la barre rapidement. Ils restent sur une infernale série de douze matches sans le moindre succès. « La pression est sur leurs épaules, juge Yvon Pouliquen. Je m’attends à un gros début de match de leur part. Mais une formation qui a besoin de points joue rarement de façon libérée. Ce sera à nous de les faire douter. » Il faudra pour cela retrouver une rigueur défensive envolée dans le ciel de Laval il y a quinze jours.

Dans ce sens, le match produit face à Nantes est de nature à rassurer l’entraîneur messin, qui n’oublie pas qu’avant l’écueil lavallois sa formation présentait un très bon bilan défensif en déplacement. « Nantes a réalisé d’un de ses matches les plus aboutis à l’extérieur, explique-t-il, et nous avons pourtant réussi à conserver notre cage inviolée. Je ne crois pas que nous ayons perdu cette assise défensive, cette solidité sur laquelle nous avons construit nos récents résultats à l’extérieur. » Au cours du triptyque Angers – Tours – Dijon, l’équipe messine n’avait en effet encaissé qu’un seul but du pied gauche de Fatih Atik.

Au Roudourou, l’effectif mosellan sera privé de trois titulaires habituels. Les défenseurs Biancalani et Frechaut, tout comme le milieu de terrain Pascal Johansen, figuraient dans le onze de départ lors des six derniers matches. Leurs remplaçants auront une occasion de montrer qu’ils peuvent faire aussi bien… voir mieux : « Notre groupe est suffisamment étoffé pour faire face à ces absences. » Youssef Mokhtari, qui n’a pas encore débuté le moindre match sous le maillot messin, pourrait se voir accorder davantage de temps de jeu que ces dernières semaines. Derrière, Mario Mutsch et Adama Tamboura trépignent d’impatience. Et Stéphane Borbiconi revient à point nommé.  Ces trois-là ne seront sans doute pas de trop pour freiner les assauts guingampais !

Guingamp – Metz, 29ème journée de Ligue 2
Stade du Roudourou, vendredi à 20h30
 Arbitre : Philippe Chat
A suivre à partir de 20h sur D!rect FM et www.fcmetz.com

 

Audio : Trois questions à Stéphane Borbiconi

A lire également

18juil2019

Billetterie

De retour en Ligue 1 Conforama, le FC Metz peut d'ores et déjà compter sur le soutien de 10 000 fidèles ! Dans les prochaines semaines, ce nombre...
Lire la suite

17juil2019

Agenda

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront à deux reprises : à 9h30 et 17h30. Seule, la séance de l'après-midi sera ouverte au public.
Lire la suite

Web TV

17/07/2019 Metz - Charleroi, le résumé vidéo Toutes les vidéos
Lire la suite