Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Muller, la prime à la fidélité

Pour Joël Muller, le titre honorifique de joueur de la décennie devrait être décerné à l’un de ceux qui ont porté le maillot grenat plusieurs saisons durant.
Partager cet article :

Entraîneur du FC Metz au 1er janvier 2000, Joël Muller n’a passé que quatre années loin de la Moselle au cours de la décennie. De 2001 à 2005, il a en effet pris les rênes du RC Lens, avant de revenir en tant qu’entraîneur puis directeur sportif au FC Metz. Ressortir un nom parmi la longue liste des joueurs éligibles n’a donc pas été facile pour lui : « Il y a bien entendu les Gaillot, Pierre, Kastendeuch et Meyrieu, mais je préfère les mettre de côté car ils appartiennent selon moi à la génération 90 ». L’attention du coach au plus grand nombre de matches sur le banc du FC Metz s’est portée vers des garçons fidèles au club, issus de la formation, qui ont enchaîné les rencontres.

Grégory Proment, capitaine au long cours
Les 195 matches de Grégory Proment, la plupart en Ligue 1, ne laissent pas insensible Joël Muller. « Je ne crois pas qu’il faille élire le joueur le plus brillant ou le plus fantasque, explique-t-il. Si je devais en ressortir un, ce serait peut-être Gregory Proment pour plusieurs raisons. Il a été fidèle et a enchaîné les matches de Ligue 1 dans notre club. C’est un garçon que nous avons formé, qui était titulaire et capitaine plusieurs saisons durant et quel que soit l’entraîneur en place. » Grégory Proment a débuté en ‘pro’ en septembre 1997. Il fut ensuite le capitaine et tireur attitré de coups de pied arrêtés de Jean Fernandez, apportant une large contribution (7 buts inscrits) à la remontée des siens en 2002-2003. Il est le joueur le plus aligné par le FC Metz au cours des années 2000.

Gérald Baticle modèle d’intégration
Auteur de 25 buts en 90 matches, l’attaquant Gérald Baticle fut l’une des premières recrues messines de la décennie. Arrivé lors du marché d’hiver en 1999-2000 en provenance d’Auxerre, il est immédiatement devenu ‘Batigoal’. « C’est l’avant-centre type, commente Joël Muller, qui a vécu son arrivée. Il associait talent et intelligence et s’est immédiatement intégré dans l’équipe, grâce à ses qualités humaines. Il s’est souvent montré décisif dans des matches importants. » Depuis son passage, aucun attaquant messin n’a fait mieux que ses 15 buts inscrits au cours de la saison 2000-2001. Un superbe bilan malheureusement terni par une dernière saison plus délicate (5 buts).

Les défenseurs du grenat
« On peut aussi rendre hommage à d’autres garçons, poursuit Muller, tels que Franck Signorino, Stéphane Borbiconi, Sylvain Marchal, Franck Béria ou Grégory Leca, qui ont également dépassé la barre des 100 matches dans notre club. » Le Caennais, qui n’a pas toujours été épargné par le public de Saint-Symphorien, totalise 139 apparitions, dont plus de 100 en Ligue 1. « Il a souvent été sous estimé mais lorsqu’on regardera son bilan à la fin de sa carrière on s’apercevra certainement qu’il a fait plus de matches que des garçons soi-disant plus talentueux. Ceux que je viens de citer font partie de la filière FC Metz, ils étaient dans l’esprit et respectaient les valeurs du club. » C’est aussi une excellente raison de voter pour eux !


 

Les années 2000 touchent à leur fin. Nous vous proposons d’élire symboliquement le joueur de la décennie via notre site internet. De nombreux cadeaux sont à gagner !

Élisez le joueur de la décennie

A lire également

19aoû2019

Billetterie

Ouverte depuis la fin du mois d'avril, la campagne d'abonnements du FC Metz version 2019-2020 aura connu un véritable succès. En effet, samedi soir, ...
Lire la suite

Actualités

Ce mardi, les Grenats retrouveront le chemin de l'entraînement. La séance du jour débutera à 9h30. Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Album photos

Metz - Monaco, l'album photo
Lire la suite