Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Amical : Metz 2-2 Gueugnon

Malgré une bonne entame, les Messins ont concédé le match nul face à Gueugnon mais se sont imposés aux tirs au but.
Partager cet article :

Pareils, sauf devant

Par rapport au match de Kaiserslautern, Dominique Bijotat n'a apporté qu'une seule modification à son équipe de départ. A la pointe de l'attaque, c'est Diafra Sakho qui fut aligné aux côtés de Rudy Gestede, pour un effet immédiat. Après que le premier ait trouvé la barre transversale, le second a ouvert la marque au bout de dix minutes de jeu. Le Sénégalais, qui n'a pas relâché ses efforts au niveau du pressing, a failli doubler la mise quelques minutes après. Mais son grand pont sur le gardien de Gueugnon, trop long, a permis à la défense bourguignonne de le reprendre. Par la suite le duo s'est montré moins dangereux. Gestede a cédé sa place à Partinho et Sakho à Bourgeois au court du second acte.

Deux buts encaissés

Ils s'étaient montrés solides face une équipe de première division allemande mercredi. Mais comme à Karlsruhe, les Messins ont encaissé deux buts. Le premier a été inscrit par Guillaume Imso, oublié par Brégerie et Frechaut, d'une frappe sèche du pied gauche (1-1, 19°). Metz menait toutefois à la pause grâce à un but contre son camp du défenseur central Kinkonda. Mais Emerson a remis le doute dans les esprits messins dès le retour des vestiaires (2-2, 46°). S'en est suivie une période de flottement qui aurait pu profiter à Geugnon, si Christophe Marichez n'avait pas signé une parade décisive (50°). Heureusement Metz a dominé la dernière demi-heure, sans parvenir à inscrire un troisième but néanmoins.

Deux joueurs testés

Sur les trois joueurs actuellement à l'essai, deux ont fait leur apparition au stade de la Colombière. Il s'agit de Milos Obradovic, qui a joué milieu gauche, et David Partinho, en pointe. Le Serbe a attiré les ballons, ses coéquipiers ont souvent joué avec lui. L'occasion pour lui de donner un aperçu de sa qualité de passe. L'une des seules occasions messines de la deuxième période vient d'ailleurs de lui, mais Thibaut Bourgeois n'a pas réussi à conclure (80°). Aux côtés de ce dernier, en pointe, David Pathinvo a fait preuve de culot mais cela n'a pas suffi pour faire la différence.

Victoire aux tirs aux buts

Une séance de tirs-aux-buts a départagé les deux équipes à l'issue des quatre vingt dix minutes réglementaires. Les Messins se sont montrés plus adroits et l'ont emporté quatre buts à deux. C'est pourquoi Thibaut Bourgeois qui a été le premier à échouer, mais sa malchance a ensuite gagné les rangs de Gueugnon. A Metz, les buteurs se nomment Brégerie, Borbiconi, Guerriero et Obradovic. Dimanche, le FC Metz jouera donc la finale à 17h, probablement face à Nancy qui menait deux buts à zéro au moment où nous publions ces lignes.

L'UNFP couleur Grenat

L'équipe de l'UNFP, qui regroupe les joueurs libres à la recherche d'un club, a une forte coloration Grenat. Au sein du groupe, on a reconnu les visages de Flavien Belson, Stéphane Leoni ou encore Samuel Allegro, tous deux dirigés par Albert Cartier. On souhaite bien sûr à chacun d'entre eux un club où poursuivre leur carrière.

Amical : Metz 2-2 Gueugnon (2-1), 4-2 aux tirs au but
Stade de la Colombière à Epinal, samedi 24 juillet

Buts pour Metz : Gestede (10°), Kinkonda (csc 22°); pour Gueugnon : Imso (19°), Emerson (46°)

L'équipe messine : Marichez – Mutsch, Brégerie, Frechaut (puis Borbiconi 70°), Tamboura – Tandjigora (Fallou 85°), Fleurival (Métanire 85°), Guerriero, Cassan (puis Obradovic 60°) – Sakho (puis Bourgeois 70°), Gestede (puis Pathinvo 60°) 

A lire également

18juil2019

Album photos

L'album photo de la séance du jour !
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 18 juillet la programmation TV de la 2ème journée de Ligue 1 Conforama. Pour la première à domicile de la saison, le FC...
Lire la suite

L'Avant-match

Mardi soir, le FC Metz a parfaitement débuté sa campagne de matches amicales en dominant Charleroi (2-1). Trois jours après cette première sortie...
Lire la suite