Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Si l’histoire se répète...

A l’extérieur, les Messins n’ont encore jamais gagné cette saison. Ils espèrent y parvenir à Gaston Petit, un stade qui leur a souvent réussi par le passé.
Partager cet article :

Les Grenats en progrès

Vainqueurs face à Vannes, les hommes de Dominique Bijotat n’ont pas obtenu le même résultat contre Nantes. Mais la prestation réalisée fut tout de même de bonne facture. Il s’inscrit en tout cas dans la courbe de progression entamée devant les Bretons. « Nous avons plus d’arguments qu’il y a deux ou trois semaines, estime l’entraîneur messin. Mais tout peut être remis en cause en cas de défaillance individuelle ou de négligence. Il faudra associer l’efficacité aux bonnes choses aperçues contre Nantes. » Metz, qui est revenu d’Ajaccio indemne, doit poursuivre son entreprise de solidification pour ramener cette fois les trois points.

N’Diaye - Sakho, duo gagnant ?

Pour sa première titularisation, Tenema N’Diaye a été associé à Diafra Sakho sur le front de l’attaque. Le second a trouvé le chemin des filets, pas le premier. Mais la partie a été l’occasion de dévoiler les prémisses d’une entente entre les deux joueurs. « J’ai vu une certaine complémentarité entre eux, estime Bijotat, c’est enrichissant. Mais ils ont eu au cours de la partie des hauts et des bas, ce qui est logique car ils ne se connaissaient pas avant cette partie. La question est de savoir s’ils parviendront à hausser leur niveau de jeu. Seule la compétition peut révéler un duo. » Le Malien et le Sénégalais ont tout intérêt à être sur la même longueur d’onde, alors qu’aucune formule ne s’est détachée pour le moment dans ce secteur de jeu.

Gaston Petit, terrain conquis

La saison dernière, l’équipe d’Yvon Pouliquen avait du attendre la 12ème journée pour remporter son premier succès à l’extérieur. Celui-ci était intervenu sur la pelouse de Châteauroux. Grâce à des buts de Cissé et Cardy, les Grenats s’étaient imposés deux buts à un. Au stade Gaston Petit, ils n’ont d’ailleurs jamais perdu en cinq confrontations. Dominique Bijotat rie jaune à l’évocation de cette statistique. Ce serait un comble que le Berrichon participe à mettre fin à la série. « Cette rencontre est spéciale pour moi, admet-il par ailleurs. Il s’agit du club de ma région, ce n’est pas n’importe lequel à mes yeux. Mais tout ceci est personnel, et cela n’interfèrera pas, bien entendu, sur ma préparation de la partie. » Le natif de l’Indre n’a jamais porté les couleurs de la ‘Berri’, mais il en a été l’entraîneur pendant un an.

Gare aux coups de pied arrêtés

Battus à une seule reprise cette saison,  les Castelroussins pointent à une encourageante cinquième place au classement. L’équipe, qui s’est maintenue en Ligue 2 lors de la dernière journée de l’exercice précédent, semble avoir retenu la leçon et ne souhaite pas laisser filer des points cette saison. « C’est une formation équilibrée, estime Bijotat, qui a beaucoup d’expérience de la Ligue 2. Leur milieu de terrain est très complémentaire et ils sont très performants sur les coups de pieds arrêtés. » L’arrière garde messine devra faire preuve de caractère sur ces phases de jeu qui peuvent parfois coûter très cher.

Châteauroux - Metz, 7ème journée
Vendredi à 20h, stade Gaston Petit
A suivre en direct sur www.fcmetz.com et D!rect FM à partir de 19h30
 

A lire également

16juil2019

Le Match

Le FC Metz version 2019-2020 débutait sa campagne de matches amicaux ce mardi soir. Pour la première de la saison, les Grenats se frottaient à...
Lire la suite

Album photos

L'album photo du lancement de la saison !
Lire la suite