Opération prix ronds à la Boutique Officielle !

Nouveau coup dur

Le FC Metz s’incline 2 buts à 1 face à Istres et enregistre ainsi une deuxième défaite consécutive sur sa pelouse du stade Saint-Symphorien.
Partager cet article :

Les Istréens quittent la Lorraine avec une troisième victoire consécutive en poche. Les Messins, quant à eux, confirment bien malgré eux le coup d’arrêt subi après cette deuxième défaite à domicile en moins d’une semaine. Si les Messins se sont montrés plus déterminés et engagés face à Istres qu’ils ne l’avaient été mardi contre les Canaris, ils ont trop manqué de réalisme pour pouvoir l’emporter.

Pourtant, dès l’entame de match, les Grenats montraient de l’envie. Duhamel, lancé par Métanire, vit sa frappe contrée par la défense adverse ; Traoré reprenait à son tour le cuir mais le Malien dévissait totalement sa frappe (6e).  Dès la douzième minute de jeu, la première difficulté survint pour les Grenats : Joris Delle suivait les traces de Kévin Diaz trois jours plus tôt et dut quitter prématurément la pelouse, victime d’une entorse au genou gauche.
 
Les Istréens commençaient alors à exploiter les espaces qui se libéraient en contre-attaque et, par là-même, à se montrer dangereux. Leur premier essai manquait le cadre mais le deuxième fut le bon. Sur un ballon de Ba, Akrour ouvrait le score pour Istres en prenant le jeune M’fa – qui vivait ici son premier match de Ligue 2 – à contrepied (0-1, 21e).

La réaction lorraine ne se fit pas attendre. Fallou plaçait habillement le ballon de la tête entre les nombreux joueurs présents dans la surface. Flageau tentait bien de repousser le ballon depuis sa ligne de but, mais l’arbitre assistant fut clair et net : le cuir l’avait bel et bien franchie et permettait au FC Metz de revenir au score (1-1, 27e).

Après l’égalisation, les Grenats s’attelaient de plus belle à la tâche. Redoublant d’effortsils tentèrent leur chance tour à tour dans le dernier quart d’heure de la première période : Duhamel à trois reprises puis Tamboura et Bouby. Sans succès. Après la pause, les hommes de Dominique Bijotat repartirent à l’assaut du but provençal, mais les mouvements offensifs messins ne parvinrent toujours pas à trouver le chemin des filets.

Pis, ce furent les Istréens qui donnèrent une leçon de réalisme à leurs adversaires du soir. Yahia Chrif manquait de peu le cadre à la 53e, mais Akrour s’en chargea pour lui quelques minutes plus tard. Face à la tête du buteur sudiste, M’fa était battu (1-2, 61e). L’expérience du vieux briscard de trente-sept ans avait parlé.

Menés au score une nouvelle fois, les Lorrains s’installèrent dans la surface de Petric, tentant encore et toujours de tromper sa vigilance.  Une petite baisse de régime en fin de match permettait même aux Provençaux de frôler l’inscription d’un troisième but (78e), mais les deux formations en restèrent finalement .

Un coup dur pour les hommes de Dominique Bijotat qui ont encore une fois raté le coche ce soir. « Notre début de championnat avait laissé de la place pour l’espoir, a confié le coach grenat en conférence de presse après la rencontre. Et nos derniers résultats rendent la déception d’autant plus grande. Attention  à ne pas laisser cette déception l’emporter et nous fragiliser. Nous allons tenter de rebondir lors de notre prochain déplacement.» Les Messins, plus fringants à l’extérieur depuis le début du championnat, tenteront de relancer la machine à Clermont vendredi prochain.

A lire également

23avr2021

Web TV

23/04/2021 John Boye : "Nous allons donner le meilleur" Toutes les vidéos
Lire la suite

Actualités

Ce samedi, le FC Metz retrouvera le Stade Saint-Symphorien. Pour ce nouveau match à domicile, le club à la Croix de Lorraine affrontera le Paris-...
Lire la suite

Web TV

23/04/2021 Guillaume Dietsch : "J'ai beaucoup progressé" Toutes les vidéos
Lire la suite