Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Une équipe qui gagne !

Libérés de toute pression liée à l’atteinte de leur objectif, les Grenats ont enchaîné un nouveau succès à l’extérieur ce samedi en battant Orléans grâce à un doublé de Diafra Sakho (0-2). De bon augure avant de recevoir Cherbourg pour le dernier match de la saison à domicile.
Partager cet article :

C’est toute la différence entre une équipe libérée et une autre crispée par l’enjeu. Ce samedi soir au Stade de la Source, les Messins ont fait preuve d’un réalisme frappant, leurs adversaires ont bénéficié de plusieurs occasions franches qu’ils n’ont pas su concrétiser au bon moment. Le résultat est sans appel : c’est le club lorrain qui repart du Loiret avec les trois points de la victoire, quand les joueurs de l’USO voient s’éloigner leurs chances de montée. Ou la dure loi du football.

Les joueurs d’Albert Cartier inscrivaient ainsi le premier but de la partie sur leur première véritable opportunité. Une récupération de Gaëtan Bussmann finissait dans les pieds de Bouna Sarr qui, après un petit numéro dont il a le secret, servait parfaitement Diafra Sakho dans la profondeur de la surface de réparation. Un dribble de l’attaquant sénégalais plus tard, un plat du pied dans le petit filet opposé, et l’essentiel était fait (0-1, 12°).

C’est certainement ce qu’il fallait aux Orléanais pour se lancer complètement dans la partie et balayer la timidité dont ils avaient fait preuve jusqu’alors. Car ils commencèrent à déferler sur le but d’Anthony MFa, obligeant celui-ci à plusieurs arrêts de classe, et notamment à une double parade coup sur coup sur une frappe de Darcy et sur la reprise de Belvito qui s’ensuivit (21°). Bruno Cirillo fut aussi mis à contribution, sur un coup du sombrero de Sala qui ne trompait pas l’Italien, qui a certainement dû en voir d’autres (26°). Le troisième meilleur buteur du championnat retenta sa chance de la tête, mais le portier messin s’interposait encore une fois (32°).

Quatre corners plus tard pour les Locaux, les Messins en remettaient une couche. Sur leur deuxième occasion, le ballon finissait une nouvelle fois sa course au fond des filets du but de Renault, qui n’avait pas eu le temps de faire chauffer le moteur. Bouna Sarr, côté droit cette fois, centrait pour Bourgeois qui déviait pour l’inévitable Diafra Sakho. La reprise de l’artilleur maison trouvait une première fois le poteau : il en faut plus pour le décourager ! A moitié accroupi, à moitié debout, le Sénégalais poussait sa chance et assommait les Usoistes (0-2, 33°).

Le tour était déjà joué quand les vingt-deux acteurs reprenaient le chemin de la pelouse au retour de la mi-temps. Sans être dangereux, les Grenats géraient parfaitement leur avance confortable. Les Orléanais jouaient le coup à fond, passant même à trois attaquants. Rien n’y fit. Ni la reprise dévissée de Belvito pourtant idéalement décalé en retrait par Sala (56°), ni la tête plongeante à bout portant de ce dernier qui trouva le poteau (62°), ni son centre tir dévié in extremis par MFa (82°), ni d’ailleurs, leur volonté collective sans faille.

C’est le propre d’une équipe en confiance. Gagner sans dominer. Maîtriser sans briller. Ce samedi soir, après un dixième match sans défaite, après une quatrième victoire consécutive à l’extérieur, on peut le dire : les Messins sont sereins. Et ça leur va bien !


 

A lire également

19juil2019

Transfert

Leverton Pierre part poursuivre son apprentissage en National 1. Le jeune milieu de terrain est prêté pour une saison dans le Nord de la France, à l'...
Lire la suite

Web TV

19/07/2019 Les Grenats découvrent la VAR ! Toutes les vidéos
Lire la suite

18juil2019

Album photos

L'album photo de la séance du jour !
Lire la suite