Réservez votre place pour Metz - Reims !

Bernard Serin : «Notre projet est sur les rails»

Avec le centre de formation du FC Metz et le rachat de Seraing, l’Académie Génération Foot de Dakar constitue la troisième facette du projet de club que souhaite développer Bernard Serin en plaçant au cœur de celui-ci une idée directrice : la formation.
Partager cet article :

En engageant le processus de rachat du RFC Sérésien, Bernard Serin a entamé durant l’été un virage qui prend bien plus large que le simple poste douanier de la frontière franco-belge. Le voyage d’inauguration des nouvelles installations de l’Académie Génération Foot le week-end dernier, lui aussi, dépasse le cadre d’un séjour d’agrément immobilier. Ces deux étapes que le FC Metz vient de franchir sont en effet deux des trois pièces principales d’un puzzle de plus grande envergure : celui du projet de club que le PDG de CMI a souhaité insuffler au club à la Croix de Lorraine qu’il préside depuis un peu plus de quatre ans. La troisième pièce, vous l’aurez compris, n’est à cette place que par commodité d’écriture dans ce paragraphe car il s’agit bien de la clef de voûte de l’ensemble : le centre de formation du FC Metz.


\"\"

Ce projet, qui n’a pas encore de nom et qui n’en demande peut-être pas, définit en tous les cas une stratégie de développement à moyen terme pour le FC Metz et trace les lignes d’une politique sportive à suivre dans la durée par l’ensemble des composantes de l’écurie grenat. Autrement dit, un business-plan à la sauce du ballon rond, un compte d’exploitation sur plusieurs années à la mode du football.

Le socle unique et fondamental de ce projet de club est une certaine idée de la formation, mais aussi une idée certaine de la post-formation. «Dans le football moderne, explique patiemment Bernard Serin, une équipe professionnelle comme la nôtre ne pourra jamais intégrer plus de deux jeunes joueurs de 18 ans, trois grand maximum, tout juste sortis de leur période de formation. Or, les structures dont nous disposons aujourd’hui avec notre centre de formation à Metz, l’Académie Génération Foot voire même l’école de football du RFC Sérésien, c’est de l’artillerie lourde. Si à la sortie de ces institutions, nous sommes obligés de laisser sur le carreau chaque année plusieurs jeunes de qualité simplement parce que nous ne pouvons pas tous les assimiler en équipe professionnelle, c’est du gâchis. »

Le principe paraît donc simple. A chaque début de saison, les deux ou trois meilleurs jeunes formés par le FC Metz dans ses différentes académies aux trois coins de la planète rejoignent l’équipe professionnelle qui évolue en Ligue 2 ou, Inch’allah comme on dit à Dakar, en Ligue 1 en France. Les autres, ceux dont on reconnaît le potentiel tout en étant conscient de leurs limites à l’instant T pour devenir pro dans l’élite de l’Hexagone, bénéficient grâce à ce projet global d’un peu plus de temps pour parvenir à maturité. Ils peuvent ainsi :
-    soit dans un premier temps passer par le chemin habituel du CFA ou du CFA2 avec l’équipe réserve messine,
-    soit rester un peu plus longtemps au Sénégal pour ceux issus de l’Académie Génération Foot « mais il faut pour cela que celle-ci accède rapidement à la première division sénégalaise »,
-    soit enfin parfaire leurs qualités et acquérir de l’expérience à un échelon situé entre le CFA et la Ligue 2 français, c’est-à-dire par exemple dans un club de deuxième division belge, « mais il faut pour cela que notre antenne d’Outre-quiévrain rejoigne aussi assez vite la D2 ».


\"\"

Bernard Serin, Diafra Sakho, Mayoro Ndoye et les pensionnaires de Génération Foot posent devant le trèfle parrainé par l'attaquant messin.

Ces trois échelons de progression à la disposition des jeunes de 18 ans devraient perfectionner la post-formation des effectifs messins en leur permettant de disposer de davantage de temps pour arriver à maturité et de bénéficier de plus de chances d’intégrer à court ou moyen terme l’équipe professionnelle du club.

Pour illustrer cette logique, le président du FC Metz aime à rappeler, pour les regretter, les exemples de certains jeunes joueurs formés à Metz et que le club a dû laisser partir parce que placé trop tôt dans l’obligation de prendre une décision aux 19 ans des garçons et faute de pouvoir assimiler trop de jeunes en même temps au sein du groupe pro (Julien Gorius aujourd’hui à Genk, Lukasz Szukala au Steaua Bucarest, Vivian Reydel aujourd’hui à Vannes, ou encore Nicolas Farina aujourd’hui à Cottbus, etc.).

« Aujourd’hui, les trois éléments moteurs de notre projet de club sont en place, constate Bernard Serin. Il faut désormais leur faire monter les échelons dans leurs championnats respectifs : Génération Foot en D1 sénégalaise (elle est pour l’instant en D3 après avoir raté la montée en D2 aux tirs-au-but la saison passée, ndlr), le RFC Sérésien en Ligue 2 belge (il est pour l’instant en première provinciale, l’équivalant de la cinquième division, ndlr) et l’équipe réserve des Grenats en CFA (elle a été reléguée la saison dernière en CFA2, ndlr). Pour l’instant, ces éléments ont été acquis à moindre coût : à un coût raisonnable jusqu’ici par rapport au résultat obtenu pour les nouvelles infrastructures de Génération Foot, à coût zéro pour le RFC Seraing même si le faire remonter en Ligue 2 aura peut-être un coût, car la procédure consiste à racheter le matricule d’un club de D2 en difficulté. »

\"\"

Sans oublier ce pourquoi il était à Dakar accompagné d’une riche délégation messine de journalistes et de partenaires, le président du FC Metz a conclu d’une phrase qui n’aurait pas déplu à Pierre Gillet, président de l’association FC Metz, ni à Denis Schaeffer, directeur du centre de formation, si ces derniers avaient été à portée d’oreille de la salle de conférence du King Fahd Palace : « Nous sommes ici pour inaugurer une extension de notre modèle de formation au Sénégal, mais nous gardons à l’esprit que cette extension ne vient pas remplacer mais seulement compléter le centre de formation du FC Metz, qui reste bien évidemment notre navire amiral en la matière. » On est sympa, on leur a transmis le message.


 

A lire également

16nov2019

Album photos

L'avancée des travaux du chantier de la tribune Sud Voir le diaporama
Lire la suite

13nov2019

Web TV

13/11/2019 Le FC Fleury pose au Stade Saint-Symphorien ! Toutes les vidéos
Lire la suite

08nov2019

Actualités

C’est avec une grande tristesse que le club grenat a appris le décès de Raphaël Jurilli, ancien joueur pressionnel du FC Metz, à l'âge de 91 ans....
Lire la suite