Réservez votre place pour Metz - Reims !

Metz plonge après la pause

Les Grenats ont été défaits à Beauvais ce mardi soir par une solide équipe du Red Star (3-1), qui a pris le dessus en seconde période. Les quatre buts du match ont été inscrits après la pause.
Partager cet article :

José Riga avait prévenu à l’issue de la large victoire des siens face à Bourg-en-Bresse vendredi dernier : pas question de s’enflammer ou de tomber dans l’euphorie malgré les cinq buts inscrits. Le déplacement du FC Metz à Beauvais dans le cadre de son match face au Red Star, ce mardi soir, est venu malheureusement confirmer les dires de son entraîneur. Défaits 3-1, les Grenats n’ont en effet pas eu l’occasion de voir la vie en rose dans l’antre improvisée des Vert et Blanc.

S’ils n’ont pas forcément démérité durant le premier acte, qui s’est conclu sur un score nul et vierge assez logique, les Messins se sont délités après la pause. Certes, les Locaux avaient déjà averti leurs hôtes du soir juste avant : Thomas Didillon avait dû sortir une parade de grande classe sur une tentative quasiment à bout portant de Bouazza (45°). Côté messin, il y avait eu à signaler une frappe non cadrée de Mayuka (22°), et une autre de Juan Kaprof (45°). Pas de quoi réchauffer l’air de Pierre Brisson.

Les Audoniens allaient s’en charger au retour des vestiaires. En deux minutes, ils inscrivaient deux buts qui allaient faire basculer le match. Sur une première contre-attaque menée par Bouazza côté droit, Ngamukol convertissait du plat du pied l’offrande (1-0, 53°). Une minute plus tard, rebelote : Bouazza percutait dans son même couloir et glissait le ballon pour Ngamukol, qui lobait très adroitement Thomas Didillon dans un angle impossible (2-0, 54°). Dans la foulée, le portier messin sauvait les siens de la débandade grâce à une claquette venue détourner un tir du même Bouazza (58°). La partie était pliée peu de temps après, lorsque Bouazza, toujours, était à la finition d’un nouveau contre francilien ; cette fois, il prenait la peine d’éliminer Didillon avant de frapper dans le but vide (3-0, 74°).

Les Messins tentaient de ne pas finir en roue libre. Yeni Ngbakoto, capitaine du jour, décochait tout d’abord un puissant coup-franc tendu qui obligeait Balijon à la détente (50°) avant de contraindre un défenseur adverse à détourner sa tentative sur un nouveau coup de pied arrêté (65°). C’est encore lui, enfin, qui obtenait le penalty de l’honneur qui aboutissait à la réduction du score et à l’exclusion de Pierrick Cros (3-1, 79°).

Logique, cette défaite messine, la troisième seulement depuis le début de la saison en Ligue 2, vient sanctionner un match inabouti de la part des Grenats. Ces derniers restent tout de même accrochés à leur troisième marche du podium.

Revivre le live tweets du match

A lire également

15nov2019

Actualités

Ce samedi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

14nov2019

Actualités

Ce vendredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. La séance du jour aura lieu à partir de 10h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce jeudi 14 novembre la programmation TV de la 18ème journée de Ligue 1 Conforama. Les Grenats accueilleront l'Olympique de...
Lire la suite