Réabonnement : top départ !

Cruel épilogue

Sans démériter, le FC Metz s’incline face au leader niçois (2-4) au terme d’une fin de match cruelle. Après cette défaite, les Grenats restent au 11ème rang. 

Partager cet article :

Défaits lors de leurs deux dernières rencontres à domicile, les Messins retrouvaient le Stade Saint-Symphorien avec la ferme intention de mettre fin à cette série négative. « On a interdiction de reproduire ce qu’on a fait contre Monaco et Bordeaux », insistait Philippe Hinschberger en conférence de presse d’avant-match. Cette cinquième rencontre à domicile de la saison pour les Grenats ne s’annonçait pourtant pas simple puisque c’est un nouveau gros morceau qui attendait Thomas Didillon et ses coéquipiers, ce dimanche après-midi.

À l’occasion de cette 10ème journée de Ligue 1, le FC Metz recevait en effet l’actuel leader, et toujours invaincu, l’OGC Nice. Face aux hommes de Lucien Favre, le tacticien messin décidait de modifier son onze de départ grâce à plusieurs retours de blessure et suspension. Du coup, seulement cinq joueurs alignés face à Marseille, étaient à nouveau sur le pré cet après-midi. En défense, Frank Signorino, Simon Falette et Jonathan Rivierez intégraient à nouveau les titulaires. Un cran plus haut, Renaud Cohade, Yann Jouffre et Ismaïla Sarr effectuaient leur retour dans le onze de départ. 

Face à un leader privé de son meilleur buteur, Mario Balotelli, les Grenats ont longtemps fait jeu égal avant de craquer en fin de rencontre. Dès l’entame de la partie, la troupe de Philippe Hinschberger montrait de meilleures intentions mais Mevlüt Erding ne trouvait pas la faille (8°). Au contraire, les Niçois faisaient preuve de réalisme lorsque Alassane Pléa transformait la première frappe cadrée des Locaux en but (0-1, 12°). Les ouailles de Lucien Favre auraient même pu rapidement mener de deux buts, si la tentative de Wylan Cyprien ne s’échouait pas sur le montant de Thomas Didillon (14°).

Sonné, le onze grenat passait proche de l’égalisation à la suite d’un corner, mais ni Renaud Cohade ni Mevlüt Erding ne parvenaient à tromper Yoan Cardinale (22°). Ce n’était que partie remise. Dans la continuité, Georges Mandjeck transperçait la défense visiteuse avant de servir Mevlüt Erding. Le portier niçois repoussait la tentative du meilleur buteur messin dans les pieds d’un Georges Mandjeck opportuniste (1-1, 24°). Pourtant peu dangereux jusqu’ici, les Visiteurs reprenaient l’avantage juste avant la pause. Alassane Pléa profitait d’un pénalty généreusement accordé par l’arbitre pour s’offrir un doublé (1-2, 37°).

Au retour des vestiaires, Ricardo, esseulé au second poteau, ratait la balle de break (48°). Bien en place jusqu’alors, la défense visiteuse, commençait à souffrir face aux deux flèches messines, Opa Nguette et Ismaïla Sarr. Ce dernier se jouait de toute la défense adverse avant de buter sur Yoan Cardinale (56°). Mais les Messins revenaient finalement dans la partie grâce au sang neuf injecté par Philippe Hinschbeger. Sur la pelouse depuis moins de vingt secondes, et idéalement servi par Mevlüt Erding, Habib Diallo débloquait son compteur but en Ligue 1 (2-2, 69°).

Transcendé par ce but, et poussé par un public encore en grande forme ce dimanche, le club à la Croix de Lorraine poussait alors pour faire tomber le leader sans jamais réussir à se montrer dangereux. Au contraire des Niçois puisque Thomas Didillon devait s’employer pour s’imposer devant Alassane Pléa (83°). Dans la minute suivante, l’avant-centre niçois s’offrait tout de même un triplé en trompant le portier messin (2-3, 84°). Sur un nouveau contre,  Wylan Cyprien clôturait le score d’une frappe à l’entrée de la surface (2-4, 90+2°). Un dénouement particulièrement cruel pour des Messins qui n’ont pas démérité face au leader et qui, ce dimanche encore, aurait pu espérer empocher le point du match nul.

Après cette défaite, le FC Metz reste en onzième position du classement de Ligue 1 avec treize points au compteur, et ne dispose plus que de trois longueurs d’avance sur la 18ème place, synonyme de barrage.  La semaine prochaine, les Grenats se déplaceront mercredi au Paris FC, club de National, à l’occasion de leur entrée en lice en Coupe de la Ligue, avant de rejoindre la Bretagne, où ils affronteront le Stade Rennais, dimanche, lors de la 11e journée de championnat. 

 

A lire également

12aoû2020

Web TV

12/08/2020 Vincent Hognon : "Le stage est un moment important !" Toutes les vidéos  
Lire la suite

Programmation TV

La LFP a communiqué ce mercredi 12 août la programmation TV de la 3ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette occasion, es Grenats se déplaceront sur...
Lire la suite

Boutique

COMMENT ACHETER LE MAILLOT DU FC METZ ? Les maillots du FC Metz sont disponibles dès maintenant en précommande en vous rendant à la Boutique...
Lire la suite