6e forum de l'emploi !

Les supporters messins encore privés de derby !

Partager cet article :

Ce n’est pas encore cette saison que supporters messins et nancéiens partageront ensemble un derby lorrain. La Préfecture de Meurthe-et-Moselle vient en effet d’annoncer qu’elle publierait un arrêté portant interdiction pour les supporters du FC Metz de se rendre au Stade Marcel-Picot le mercredi 30 novembre à l’occasion de la rencontre AS Nancy-Lorraine – FC Metz.

Cette décision est motivée, selon la Préfecture meurthe-et-mosellane, par le niveau élevé de mobilisation actuelle des agents des forces de police dans le cadre de l’état d’urgence, par le fait qu’il s’agisse du premier derby en Ligue 1 depuis de nombreuses années, et par l’incertitude dont elle fait état de pouvoir disposer le jour J des forces mobiles nécessaires au maintien de l’ordre en raison de l’organisation des festivités de la Saint-Nicolas à Nancy trois jours plus tard.

Pourtant, le FC Metz avait manifesté depuis quelques semaines auprès des autorités publiques sa volonté et sa capacité d’une part d’organiser le déplacement de ses supporters à Nancy de manière sécurisée et encadrée lors du match aller à Marcel-Picot (le 30 novembre 2016), et d’autre part, dans le cadre de la réciprocité devant s’appliquer en ces circonstances, d’accueillir dans les meilleures conditions de sécurité les supporters nancéiens lors du match retour à Saint-Symphorien (le 29 avril 2017). Cette intention avait été réitérée fermement, et par les deux clubs d’ailleurs, ce lundi 14 novembre à l’occasion de la réunion préparatoire de sécurité du match ASNL – FC Metz.

En effet, si le dernier derby à Metz ayant donné lieu à la visite de supporters nancéiens, le 24 septembre 2013, avait été le théâtre d’incidents particulièrement répréhensibles, le match retour à Nancy le 1er mars 2014 avait également démontré que le déplacement des supporters messins pouvait se dérouler sans anicroche, dans un esprit festif et convivial. En outre, de lourds investissements ont été depuis portés par les deux clubs en matière de sécurisation de leur stade, avec notamment au Stade Saint-Symphorien la mise en place d’un no man’s land entre le secteur visiteurs et le reste de la tribune Est, la pose d’un filet anti-projectiles, le rehaussement des grilles et plexiglas de séparation, ainsi que la création d’accès sécurisés pour les forces de l’ordre, comme demandé par les pouvoirs publics.

Le FC Metz ne peut donc que regretter vivement cette décision qui ne va pas dans le sens de l’idée qu’il se fait d’un derby : celle d’une fête du football partagée par les supporters des deux équipes en présence.

 

A lire également

22jan2020

Actualités

Kévin N'Doram fête son anniversaire ce mercredi 22 janvier. On souhaite un très bon anniversaire à notre milieu de terrain qui souffle sa 24ème...
Lire la suite

21jan2020

Actualités

Ce mercredi, les Grenats s'entraîneront dans la matinée. Par ailleurs, la séance du jour se déroulera à huis clos. 
Lire la suite

Web TV

21/01/2020 Grégory Leca : "Heureux de ma reconversion" Toutes les vidéos
Lire la suite