Réservez votre place pour Metz - Nantes !

Nouvelle désillusion

A domicile, les Grenats se sont inclinés face à Dijon (1-2) après avoir évolué en infériorité numérique pendant vingt minutes.

Partager cet article :

En quête de précieux points et d’une première victoire à domicile, les Grenats recevaient le Dijon FCO à l’occasion de la 10ème journée de Ligue 1 Conforama. Un match capital pour les ouailles de Philippe Hinschberger face à un concurrent direct pour le maintien, placé à trois unités.

Après deux matches à l’extérieur, le club à la Croix de Lorraine retrouvait donc son jardin à la pelouse toujours aussi verte. Côté terrain justement, Philippe Hinschberger alignait un quatuor d’attaque composé de Matthieu Dossevi, Emmanuel Rivière, Nolan Roux et Opa Nguette. En l’absence de Benoît Assou-Ekotto (suspendu) et Matthieu Udol (blessé), Jonathan Rivierez était, lui, chargé d’occuper le flanc gauche de la défense.

Malgré une équipe offensive, les Grenats avaient du mal à se montrer dangereux en début de partie. Au contraire des Bourguignons qui mettaient le pied sur le ballon et faisaient reculer le bloc messin. La sanction ne se faisait d’ailleurs pas attendre. Sur son premier corner, le DFCO ouvrait la marque sur une tête à bout portant de son capitaine, Cédric Varrault (0-1, 10°). Ce but mettait un coup sur la tête des Mosellans qui avaient du mal à inquiéter Batiste Reynet. Il fallait attendre la 29ème minute pour pour voir Nolan Roux mettre à contribution le portier dijonnais sur une tête puissante. Chris Philipps l’imitait dans la foulée d’un nouveau coup de casque mais Baptiste Reynet s’envolait et claquait le ballon en corner (31°).

Beaucoup plus entreprenants dans le dernier quart d’heure de cette première période, les partenaires de Moussa Niakhaté allaient finalement être récompensés. Sur un nouveau centre de Matthieu Dossevi, Nolan Roux trouvait le chemin des filets d’une tête rageuse (1-1, 44°). A la pause tout était encore possible pour les Messins.

Pourtant, la seconde période allait à nouveau se transformer en cauchemar. Joueur le plus en vue côté visiteurs, Naïm Sliti trompait Eiji Kawashima d’une frappe croisée au terme d’un numéro de soliste (1-2, 50°). Agacés par ce but rapide, les Messins se crispaient et en perdaient leur sang-froid. Sur une action anodine, Fallou Diagne était exclu pour un mauvais geste sur Benjamin Jeannot (70°). Malgré les efforts d’Eiji Kawashima (83°) et d’Ivan Balliu (90+2) pour garder l’espoir côté mosellan, la messe était dite. Les Grenats s’inclinaient une nouvelle fois à domicile.

Le club à la Croix de Lorraine n’aura pas le temps de gamberger et essayera de s’offrir un petit bol d’air dès mercredi avec la réception du Red Star en Coupe de la Ligue avant d’aller défier l’Olympique Lyonnais.

La feuille de match

Revivez le live de la rencontre

A lire également

18oct2019

Web TV

18/10/2019 Metz - Nantes, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite

16oct2019

Actualités

Ce jeudi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite