Un manque de réalisme qui coûte cher

Face à des Lillois plus réalistes, les Messins se sont inclinés sur leur pelouse à l'occasion de la 12ème journée de Ligue 1 Conforama (0-3). 

Partager cet article :

A l’occasion de la 12ème journée de Ligue 1 Conforama, les Grenats retrouvaient la pelouse de Saint-Symphorien pour y défier le Lille OSC. Un nouveau match couperet pour les Messins surtout face à des Dogues 19èmes et les devançant de trois longueurs. Au-delà des enjeux comptables très importants, cette rencontre marquait surtout la première de Frédéric Hantz sur le banc du club à la Croix de Lorraine. En ce premier dimanche de novembre, Renaud Cohade et ses partenaires avaient là l’occasion d’illustrer concrètement ce nouveau départ.

Pour son premier onze de la saison, Frédéric Hantz alignait un 4-3-3 dans lequel Milan Bisevac retrouvait sa place dans l’axe de la défense. Thomas Didillon était, lui, choisi pour défendre les buts mosellans.

Après dix minutes pour se mettre véritablement dedans, les Messins se créaient la première situation chaude. Sur un corner de Matthieu Dossevi, Cafu plaçait une tête piquée au point de pénalty mais Mike Maignan s’interposait (10°). Cette première occasion mettait en confiance les Lorrains qui se faisaient plus mordants dans l’attaque du ballon. Dix minutes plus tard, le portier des Dogues se mettait à nouveau en évidence sur un coup-franc de Matthieu Dossevi dévié de la tête (21°). Décidément bien inspiré, le jeune gardien lillois se détendait de tout son long pour claquer en corner une frappe de Matthieu Dossevi qui prenait la direction de la lucarne (27°). A cinq minutes de la pause, Moussa Niakhaté (39°) puis Nolan Roux (40°) manquaient, à nouveau, l’occasion d’ouvrir la marque. Et alors qu’ils auraient logiquement du mener au score, les Grenats allaient se faire punir. Dans le temps additionnel de la première période, Nicolas Pépé transformait un pénalty qu’il avait lui-même obtenu (0-1, 45+1°). Cruel.

Ce but allait malheureusement refroidir les velléités messines. Moins tranchants qu’en première période, les partenaires de Renaud Cohade se faisaient punir sur la troisième occasion franche du match des Lillois. Après une frappe d’Anwar El Ghazi déviée sur la barre transversale, Farès Bahlouli trompait Thomas Didillon en force (0-2, 67°). Malgré une timide réponse d’Ibrahima Niane (69°) et un centre-tir de Matthieu Dossevi (72°), le club à la Croix de Lorraine ne mettait plus en danger Mike Maignan. Et sur une récupération de balle près de la surface de réparation, Nicolas Pépé s’offrait le doublé et mettait définitivement fin aux derniers espoirs messins (0-3, 87°).

Toujours pas de victoire à domicile donc pour les Grenats qui devront allaient chercher un résultat dès la prochaine  journée sur la pelouse du Toulouse FC.

 

Voir la feuille de match

Revivez le live de la rencontre

A lire également

14sep2019

Le Match

À l'issue de cette première trêve internationale de la saison, les Grenats foulaient à nouveau les terrains de Ligue 1 Conforama. Pour cette 5ème...
Lire la suite

Adversaire

40 ans d’invincibilité Dans l’histoire du championnat, il faut remonter quarante ans en arrière pour retrouver une victoire du FC Metz en terres...
Lire la suite