Abonnez-vous pour la Ligue 1 !

Meryll Wenger : « Déterminées à remporter chaque match »

Actuelle meilleure buteuse des Messines (7 réalisations), Meryll Wenger fait partie des cadres de l’effectif grenat. Avant d’affronter le Stade de Reims ce dimanche, l’attaquante de 23 ans se confie sur le début de saison, ses objectifs personnels et collectifs mais aussi la première à Dezavelle.

Partager cet article :

Vous êtes leaders de votre poule de D2 avec 7 victoires en 8 matches. On peut parler d'un début de saison réussi, non ?

Meryll Wenger : « Oui, même si nous avons fait une petite erreur à Rouen (défaite 2-1). Nous avons su rebondir derrière donc tant mieux. Il faut que l’on continue sur cette dynamique au moins jusqu’à la trêve en engrangeant un maximum de points. L’idéal, c’est de remporter tous nos matches jusqu’à la fin de l’année 2017 pour prendre un maximum d’avance sur nos adversaires. »

Parfois, il peut y avoir le contrecoup de la descente de la D1 en D2. Vous attendiez-vous à être aussi performantes rapidement ?

M. W. : « On avait réalisé une grosse préparation et on connaissait notre niveau. Puis, l’objectif du club c’est de remonter en D1 donc on n’avait pas trop le choix non plus. On s’investit à 100% pour y arriver. »

Après une saison compliquée l’an dernier notamment sur le plan offensif, vous devez être heureuses de retrouver le plaisir de marquer (26 buts inscrits en 8 matches)...

M. W. : « Oui, tout à fait ! Cela nous permet d’engranger de la confiance et de tenter plus de choses. On prend vraiment du plaisir à jouer, on a le ballon, on fait tourner et on marque. Par rapport à la D1 l’an dernier où c’était compliqué, je pense que tout le monde s’épanouit. »

Lors des deux derniers matches, vous avez dû faire preuve de caractère pour décrocher la victoire (3-2 à chaque fois). Est-ce l’une de vos forces cette année de ne jamais rien lâcher ?

M. W. : « C’est vrai qu’on se fait peur mais cela prouve que nous sommes vraiment déterminées à remporter chaque match. C’est important aussi pour le coach qui voit qu’on se bat toutes ensembles. En décrochant la victoire à la 93ème minute contre Brest, on a démontré que nous étions une équipe soudée. Au final, seule la victoire compte même si on se doit de retrouver la manière rapidement. »

Personnellement, vous êtes la meilleure buteuse de votre formation. Etes-vous satisfaite de votre début de saison ?

M. W. : « On peut toujours faire mieux. Après, individuellement c’est vrai que je suis plutôt contente de mes performances. Le principal reste tout de même que l’équipe gagne. C’est toujours plaisant de marquer et j’espère que ça va continuer. »

Vous êtes-vous fixée un objectif de buts à atteindre en fin de saison ? Faire mieux que lors de la saison 2015-2016 (11 réalisations) ?

M. W. : « Non, pas du tout ! Je le redis la priorité c’est d’aider mon équipe à s’imposer. J’espère quand même faire mieux que ma première saison avec Metz sachant que je suis déjà à sept (sourire). »  

Vous effectuez votre troisième saison ici. Au regard de la jeunesse de l’effectif, vous considérez-vous comme l’une des cadres du groupe ?

M. W : « En tout cas, je le ressens. Les filles commencent à venir me demander des conseils, je suis moins timide et j’arrive à m’imposer plus facilement. Je n’ai pas peur de dire les choses. Même sur le terrain, je sens que par rapport aux années précédentes mon rôle a changé. En tout cas, ce n’est pas quelque chose qui me dérange. Si je peux être de bons conseils, c’est avec plaisir. J’en ai moi-même eus besoin auparavant pour progresser. »

Comment se passe votre entente avec Valérie Sanderson, arrivée cet été, et avec laquelle vous avez été associée plusieurs fois en attaque ?

M. W. : « Ça se passe plutôt bien. On a des profils totalement différents. Elle aime bien rester devant, elle a un bon jeu de tête alors que moi j’aime bien dézoner, cela me permet d’avoir de l’espace. On est plutôt complémentaires. Valérie commence à bien revenir après avoir eu un petit temps d’adaptation ce qui est normal. »

Vous affrontez le Stade de Reims dimanche, une formation qui vous avez plutôt bien réussi en 2015-2016 (deux victoires). A quel type de match vous attendez-vous ?

M. W. : « Nous les avions affrontées cet été lors de la préparation et nous nous étions inclinées. Nous n’avions pas fait un très bon match. Cela doit être une source de motivation et nous devrons faire preuve d’orgueil. Il faut aussi leur montrer que si nous sommes premières ce n’est pas pour rien. Il faut gagner, on n’a pas le choix. »

Vous allez disputer ce match au stade Dezavelle. Une première pour vous à « la maison »…

M. W. : « Je pense qu’il y aura plus de monde que lorsque l’on jouait à Algrange. On va vraiment jouer à Metz. C’est important pour les gens qui viennent nous voir mais pour qui le déplacement à Algrange était contraignant. Avoir nos supporters autour du stade, nous motive encore plus. Dimanche, ce sera important de l’emporter pour cette première. »

Vous attendez vous à un petit temps d’adaptation le temps de retrouver vos repères ?

M. W. : « C’est vrai que moi, personnellement, j’aime bien avoir mes petites habitudes. Même si c’est aussi un synthétique, les repères sont forcément différents. De toute façon, on n’a pas vraiment le choix, il faudra vite s’adapter. »

Contrairement à vous, les garçons vivent une période compliquée. Gardez-vous un œil attentif sur leur situation ?

M. W. : « On se met à leur place. L’année dernière, c’est nous qui étions dans une situation similaire. Et pendant trois mois, c’était vraiment très compliqué. Malheureusement, nous sommes souvent en déplacement quand ils jouent donc on ne peut pas trop regarder leurs matches. J’espère qu’ils vont se réveiller avant la trêve afin de retrouver la confiance et de rattraper le plus vite possible les équipes qui les devancent. » 

A lire également

16juil2019

Web TV

16/07/2019 Féminine : les awards du vestiaire, épisode 1 ! Toutes les vidéos  
Lire la suite

15juil2019

Agenda

Le championnat reprendra le 24 août pour les filles de Manuel Peixoto, avec un déplacement sur la pelouse de l'EA Guingamp. La première rencontre à...
Lire la suite

Agenda

Lundi 15 juillet Entraînement à 10h30 et 16H00 Mardi 16 juillet Entraînement à 10h30 Mercredi 17 juillet Entraînement à 10h30 et 16h00 Jeudi 18...
Lire la suite