Ça passe !

Ce dimanche après-midi, les Grenats effectuaient leur entrée en lice en Coupe de France à Sarreguemines. C'est finalement après une séance de tirs-au-but que les Messins ont décroché leur ticket pour le tour suivant dans ce derby mosellan.

Partager cet article :

Alors que la troisième trêve internationale de l’exercice 2018-2019 bat son plein, les Grenats étaient eux sur le pont en ce dimanche 18 novembre. A l’occasion du 7ème tour de la Coupe de France, synonyme d’entrée en lice pour les pensionnaires de Domino’s Ligue 2, les hommes de Frédéric Antonetti étaient de sortie sur les bords de la Blies pour un très attendu derby mosellan face au Sarreguemines FC, pensionnaire de National 3.

Face à un adversaire habitué aux exploits dans cette compétition ces trois dernières années, puisqu’il a éliminé le Dijon DFCO, le Stade de Reims et le Valenciennes FC par deux fois, le coach messin était privé de dix joueurs internationaux, envolés pour défendre les couleurs de leur sélection nationale, dont notamment sa charnière centrale, John Boye et Stoppila Sunzu, ou encore son meilleur buteur, Habib Diallo.

Dans un stade bien garni, et sous un ciel bleu et ensoleillé, les Messins débutaient la rencontre le pied au plancher. Marvin Gakpa était le premier à lancer l’alerte d’une frappe lointaine, cadrée, mais repoussée par Guillaume Cappa (3°). Plusieurs tentatives messines auraient pu faire mouche, mais elles manquaient de tranchant pour ouvrir le compteur du club messin (8°, 16°, 28°) et les Grenats ne profitaient pas non plus des cinq corner obtenus dans la première demi-heure de la partie.

La plus belle occasion de la première période était sans conteste à mettre sur le compte de Gauthier Hein qui obligeait le portier sarregueminois à la parade (40°). Dans la foulée, le jeune milieu de terrain messin était d’ailleurs fauché dans la surface et obtenait un penalty pour sa formation, une occasion rêvée qu’Ibrahima Niane ne manquait pas de transformer, juste avant la pause réglementaire (0-1, 45°).

La reprise était plutôt timide sur la pelouse du Stade de la Blies et ce fut finalement les Sarregueminois qui se montraient les plus dangereux. L’ancien Messin Ludovic Guerriero, sur coup-franc, voyait sa frappe légèrement déviée prendre la direction de la lucarne mais Paul Delecroix s’interposait d’une jolie parade (57°). Une poignée de minutes plus tard, le gardien messin était à nouveau décisif en écartant le danger de sa surface (61°). Les Locaux continuaient de pousser et leurs efforts finissaient par payer puisque Seydou Simpara trouvait la faille, sur un corner, et relançait les siens dans cette rencontre (1-1, 64°).

Il fallait attendre la fin du temps règlementaire pour voir les Grenats profiter d’un temps fort dans cette deuxième période mais la frappe de Jamiro Monteiro, fraichement entrée en jeu, ne terminait pas sa course dans le fond des filets (80°) et celle de Farid Boulaya filait en sortie de but, bien qu’elle ne passât pas loin du but sarregueminois (83°). Incapables de se départager, les deux formations offraient alors au public de la Blies trente minutes de prolongations. Ces ultimes minutes n’auront finalement pas permis aux deux adversaires du jour de désigner un vainqueur, contrairement à la séance de tirs-au-but.

Avec des tirs réussis pour Ibrahima Niane, Ivan Balliu, Jonathan Rivierez et Amadou Dia N’Diaye, mais également une parade de Paul Delecroix et un brin de malchance pour Sahel Redjam, les Grenats s’imposent finalement à Sarreguemines et obtiennent ainsi leur ticket pour le 8ème tour de la Coupe de France. Dès mardi, les Lorrains seront fixés sur leur prochain adversaire dans la compétition !  

Félicitations au Sarreguemines FC pour son parcours !

A lire également

15sep2019

Agenda

Ce lundi, les Grenats s'entraîneront dans l'après-midi. La séance du jour aura lieu à partir de 16h00 ! Par ailleurs, à tout moment, une séance d'...
Lire la suite

14sep2019

Le Match

À l'issue de cette première trêve internationale de la saison, les Grenats foulaient à nouveau les terrains de Ligue 1 Conforama. Pour cette 5ème...
Lire la suite

Adversaire

40 ans d’invincibilité Dans l’histoire du championnat, il faut remonter quarante ans en arrière pour retrouver une victoire du FC Metz en terres...
Lire la suite