Réservez votre place pour Metz - Marseille !

Les regrets grenats !

Partager cet article :

Ce samedi, le FC Metz poursuivait sa semaine marathon avec une troisième rencontre en huit jours. Evidemment, pour finir celle-ci, le club à la Croix de Lorraine comptait bien bonifier son récent succès en déplacement sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne, et rééditer cette performance au Stade Saint-Symphorien.

Trois jours après la solide prestation collective en terres stéphanoises, Vincent Hognon décidait de ne rien changer ou presque. La seule modification se trouvait dans l'axe du milieu de terrain où Victorien Angban blessé, cédait sa place à Marvin Gakpa. Dans cette disposition, la formation messine démarrait tambour batant et se procurait la première opportunité sur une frappe d'Adama Traoré (1°).

Dans la foulée, Opa Nguette était un poil trop court pour ajuster Baptiste Reynet (3°).Rapidement, la troupe du Président Bernard Serin était récompensée de ses efforts. À la suite d'une récuparation haute de Habib Maïga, Habib Diallo parvenait à se mettre en position de tir et à tromper Baptiste Reynet (1-0, 5°).

Malheureusement, le meilleur buteur messin se blessait dans les minutes qui suivaient et devait quitter prématurement les siens. Malgré ce coup dur, le FC Metz ne baissait pas le rythme et continuait à inquiéter le gardien du TFC notamment via Marvin Gakpa. À deux reprises, le numéro dix grenat s'essayait de loin et ses tentatives rasaient le cadre toulousain (28°, 30°).

Entre-temps, les Toulousaiens réussisaient également à se mettre en évidence et forçait Alexandre Oukidja à s'employer. Le gardien messin sortait un arrêt réflexe sur un corner (24°) puis s'envolait dans les airs pour repousser la volée de William Vainqueur (32°).

Après la pause, le Toulouse FC parvenait à se montrer plus pressant. Mais, une nouvelle fois, Alexandre Oukidja restait intraitable face à Max-Alain Gradel (57°) et Mamadou Fofana l'imitait par la suite (78°). Et à force de plier, les Messins finissaient par rompre lorsque Wesley Said plaçait un coup de tête (1-1, 86°).

À la suite de cette égalisation, la rencontre s'emballait. Le club à la Croix de Lorraine obtenait un pénalty et prenait à nouveau les devants grâce à Ibrahima Niane (90°+1). Le FC Metz pensait se dirigeait vers sa deuxième victoire de la saison à domicile mais c'était sans compter sur l'ultime frappe d'Efthymious Koulouris (2-2, 90°+6).

Au final, chaque formation aura eu sa période. Néanmoins, au vu de la physionomie de la rencontre, le FC Metz peut nourir des regrets pusqu'il laisse échapper deux points qu'il lui tendait les bras. Au classement, les Grenats pointent désormais au seizième rang avec huit unités au compteur. Prochain rendez-vous, samedi prochain, avec un déplacement sur la pelouse du Stade Brestois.

FC METZ - TOULOUSE FC : 2 - 2

8ème journée de Ligue 1 Conforama
Samedi 28 septembre à 20h00
Stade Saint-Symphorien : 
But pour Metz : Diallo (5°), Niane (90°+1) ; pour Toulouse : Said (86°), Koulouris (90°+6)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Oukidja, Centonze, Delaine, Boye, Fofana, Maïga, N'Doram, Gakpa, A.Traoré (Cohade 82°), Nguette (Ambrose 46°), Diallo (Niane 11°).

Toulouse FC : Reynet, Moreira, Amian, Isimat-Mirin, Sylla, Vainqueur (Sanogo 75°), Sangaré, Makengo, Dossevi (Saïd 68°), Leya Iseka (Koulouris 79°), Gradel. 

A lire également

06déc2019

Web TV

06/12/2019 Nice - Metz, la conférence d'avant-match Toutes les vidéos
Lire la suite

Grenat du mois

Cette saison, Habib Diallo enchaîne les buts comme les récompenses. Déjà nommé Grenat du mois d'août, l'attaquant messin vient une nouvelle fois d'...
Lire la suite