Une peluche Grayou offerte à chaque nouveau-né mosellan !

Une bouffée d'oxygène !

Partager cet article :

Et si c'était le moment idéal pour confirmer et démarrer une série ? Quinze jours après le premier succès de l'année, à domicile, face au RC Strasbourg, les Grenats retrouvaient le championnat. Pour cette rencontre de Ligue 1 Conforama, le club à la Croix de Lorraine affrontait l'autre voisin du championnat, le Stade de Reims. 

À l'occasion de cette 21ème journée, Vincent Hognon était forcé de modifier son onze de départ. En effet, en l'absence de Adama Traoré ou encore Farid Boulaya, Ibrahima Niane était aligné au coup d'envoi, sa deuxième titularisation de l'année en championnat.

Le coup d'envoi était à peine donné que les Grenats réussissaient à faire trembler les filets. Habib Diallo profitait d'un excellent centre de Fabien Centonze pour placer une tête décroisée et tromper Predrag Rajkovic (0-1, 3°). Dans la foulée, le FC Metz bénéficiait d'une opportunité en or pour doubler rapidement la mise lorsque les Grenats se présentaient à trois face à un seul rémois sans réussir à jouer correctement le coup (5°).

Malgré l'ouverture du score, les Grenats continuaient à pousser pour se mettre à l'abri. Vincent Pajot passait proche de convertir un nouveau centre millimétré de Fabien Centonze. Il fallait une sortie pleine d'autorité de Predrag Rajkovic pour écarter le danger (14°). 

Dominateur durant cette entame de match, les Messins devaient ensuite faire face à la révolte remoise. Elle était sonnée par Moussa Doumbia. À la suite d'une volée puissante, il forçait Alexandre Oukidja à la parade (30°). Au cours de la seconde période, les Rémois continuaient à pousser pour revenir au score sans jamais y parvenir. Ils butaient sans cesse sur une défense messine irréprochable.

Et lorsque celle-ci cédait, Alexandre Oukidja sortait le grand jeu notamment sur une frappe vicieuse de Hassane Kamara (65°). Et si le Stade de Reims conservait le monopole du ballon, les meilleurs opportunités étaient bien messines.

Peu après la reprise du jeu, Opa Nguette perdait son duel avec le gardien local (59°) puis Axel Disasi passait proche de tromper son propre gardien avant d'être sauvé par son poteau (66°). La dernière occasion de la partie était également en faveur des Grenats. Sur son côté gauche, Matthieu Udol réalisait un rush en solitaire avant de se présenter seul face à Predrag Rajkovic. Malheureusement, son petit ballon piqué était repoussé par le portier (90°).

Qu'importe, l'essentiel était déjà acquis. Les Grenats parvenaient à préserver leur but et remportait ce duel face au Stade de Reims (0-1). Pour la première fois de la saison, la formation du Président Serin enchaîne deux succès de suite et prend de l'air au classement. Ce soir, le FC Metz pointe au 16ème rang avec 23 unités au compteur et possède cinq longueurs d'avance sur la place de barragiste.

STADE DE REIMS - FC METZ : 0 - 1

21ème journée de championnat
Samedi 25 janvier à 20h00
Stade Auguste Delaune à Reims
But pour Metz : Diallo (3°).

Les compositions d’équipes

Stade de Reims : Rajkovic, Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan - Romao, Chavalerin, Kutesa (Suk 71°), Dingomé (Nkada 57°), Doumbia, Donis (Kamara 57°).

FC Metz : Oukidja, Centonze, Bronn, Boye, Udol, Maïga, N'Doram, Pajot, Nguette (Yade 90°), Niane (Fofana 77°), Diallo.

Photo : Stade de Reims

A lire également

03avr2020

Web TV

03/04/2020 C'était un 3 avril... face au Mans ! Toutes les vidéos
Lire la suite

31Mar2020

Interview

À l'image de ses coéquipiers messins, l'infatigable Habib Maïga a dû mettre sa saison entre parenthèses, confinement oblige. L'international ivoirien...
Lire la suite