Réouverture de la Boutique Officielle !

Mal récompensés 

Partager cet article :

Au sortir d’une belle prestation sur la pelouse du Stade de Reims (0-1), le FC Metz retrouvait le Stade Saint-Symphorien ce dimanche 23 janvier, à l’occasion de la réception de l’OGC Nice. Face aux Aiglons, dauphins du PSG avant ce 22ème épisode de championnat, Ibrahim Amadou faisait sa première apparition dans le onze de départ messin. 

Solidaires dès l’entame de match, les Grenats confisquaient le ballon à leurs adversaires. Après une phase de possession, la première banderille était à mettre à l’actif de Papa Ndiaga Yade, suite à un corner joué court. La frappe puissante du Sénégalais passait néanmoins à côté des cages de Walter Benitez (11°). Les visiteurs répondaient grâce à Amine Gouiri qui poussait Marc-Aurèle Caillard à une première parade exceptionnelle (15°). 

Le gardien mosellan était ensuite vigilant sur une nouvelle tentative du meilleur buteur niçois (19°) puis face à Calvin Stengs, dont il repoussait avec brio une volée puissante (31°). Entretemps, Boubacar Traoré s’était essayé à une frappe lointaine, qui fuyait le cadre du Gym (21°). L’ultime alerte du premier acte était à mettre à l’actif d’Amine Gouiri qui, après un une-deux côté droit, trouvait le petit filet extérieur messin (39°).

Au retour des vestiaires, les Mosellans remettaient les mêmes ingrédients, et tenaient tête à l’OGC Nice sans toutefois trouver la faille. Mais les hommes de Christophe Galtier allaient trouver la faille sur l’une de leurs premières offensives de la seconde période. Sur un centre d’Amine Gouiri, Khéphren Thuram surgissait pour battre Marc-Aurèle Caillard en deux temps (0-1, 58°). 

Amine Gouiri pensait ensuite doubler la mise pour les siens, mais l’intervention de la VAR pour une position de hors-jeu annulait le break niçois, laissant un ultime espoir aux Messins (76°). Mais l’international espoirs convertissait ensuite un pénalty, d’une panenka chanceuse que Marc-Aurèle Caillard déviait du bout des gants (0-2, 86°).

La tête de Louis Mafouta, entré en jeu et auteur lui aussi de sa première apparition en Grenat, n’inquiétait pas Walter Benitez qui s’interposait (90+1°). Mal récompensés de leurs efforts et de leur solidarité, les Messins ont fini par s’incliner face aux Aiglons. Le FC Metz retrouvera le chemin des terrains dans deux semaines, à l’occasion d’un déplacement en terres troyennes. 

FC METZ –  OGC NICE : 0 – 2

22ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 23 janvier à 13h00
Stade Saint-Symphorien

Buts pour Nice : Thuram (58°) ; Gouiri (86° sp) 

Les compositions d’équipes

FC Metz : Caillard – Delaine – Kana-Biyik – Amadou – Mbengue – Yade – Traoré – Pajot – Boulaya (Tchimbembe, 46°) – Nguette (Joseph, 73°) – Niane (Mafouta, 59°)

OGC Nice : Benitez – Lotomba – Todibo – Dante – Amavi – Bouadoui (Lemina, 84°) – Thuram – Rosario (Schneiderlin, 70°) – Stengs (Claude-Maurice, 73°) – Dolberg (Guessand, 70°) – Gouiri 

A lire également

17mai2022

Billetterie

Ce samedi 21 mai à 21h00, le FC Metz se rendra sur la pelouse du Paris Saint-Germain, dans le cadre de la 38ème journée de Ligue 1 Uber Eats. À cette...
Lire la suite

Actualités

Dans le cadre de la journée mondiale contre l’homophobie du 17 mai, et pour la deuxième année consécutive, la LFP et les 40 clubs professionnels de...
Lire la suite

Web TV

17/05/2022 Metz - Angers, Didier Lamkel Zé Grenat du match Toutes les vidéos
Lire la suite