Réouverture de la Boutique Officielle !

Les Grenats tiennent le rythme

Boulogne et Lens à nouveau vainqueurs, les hommes d'Yvon Pouliquen se devaient de l'emporter contre Sedan pour ne pas être distancés au classement. Ils y sont parvenus grâce à un penalty de B.Gueye et un second but de Rocchi.
Partager cet article :

Au niveau des penalties accordés, les Messins ne sont pas malheureux en ce moment. Contre Troyes, en Coupe de la Ligue, la semaine passée, Babacar Gueye avait doublé la mise de cette manière dès la douzième minute de jeu. Ce soir, c'est à la dix-neuvième que le Sénégalais fut appellé à convertir la sentance. Une faute de Traoré sur Barbosa avait poussé monsieur Biton à désigner le point de penalty. Comme la fois précédente, le spécialiste mosellan plaça le ballon à la droite du gardien pour l'ouverture du score (1-0, 19°).
Ce but messin intervint à point nommé. Car jusqu'à cet instant, Sedan avait montré de bonnes dispositions. L'équipe de Landry Chauvin vaut sans doute plus que le classement qu'elle occupe à l'issue de cette journée. Elle ne s'est pas contenté de défendre, elle a essayé et réussi à inquiéter Christophe Marichez, notamment par Marcus Mokaké, dont la corpulence rappelle un certain Puis N'Diefi, attaquant des belles années du club sedanais. A la demi-heure, celui-ci contraint le capitaine messin à une parade réflexe décisive.
Metz n'était pas franchement à son aise, mais les coéquipiers de Julien Cardy ne se décourageaient pas. Alerté à l'entrée de la surface, Victor Mendy tentait une frappe croisée du pied gauche. Le ballon frôlait le poteau de Patrick Regnault (33°). La seconde période allait être plus nettement à l'avantage des locaux. Et si Babacar Gueye manquait le second penalty qui lui était offert de tirer (56°), Romain Rocchi se chargeait d'effacer cet échec en inscrivant le second but de la partie. Papiss Cissé, entré en jeu entre temps, trouvait le milieu de terrain à l'entrée de la surface. Lancé, ce dernier crochetait son vis à vis avant de tromper le gardien sedanais d'une frappe croisée imparable (2-0, 77°).
Cet avantage était amplement suffisant pour passer une fin de partie tranquille, d'autant que l'équipe ardenaise évoluait à dix depuis l'expulsion de Djibril Sidibé pour un second tacle dangereux (63°). Le score resta donc inchangé jusqu'au terme de la partie. Cela fait le bonheur des Grenats, qui avaient tout intérêt à prendre trois points compte tenu des autres résultats de cette soirée de Ligue 2. Boulogne et Lens ont en effet respectivement battu Châteauroux et Ajaccio (2-1 à chaque fois). La victoire sur Sedan permet à Metz de fausser compagnie aux nordistes et à Strasbourg en tête de la Ligue 2.

A lire également

06juil2022

Actualités

Arrivé en Moselle l’été dernier, Danley Jean Jacques a prolongé de deux saisons son contrat qui le lie au FC Metz, avec qui il est désormais lié...
Lire la suite

Album photos

À l'issue de la séance de ce mercredi matin, les Grenats se sont retrouvés autour d'un barbecue. Un déjeuner placé sous le signe de la convivialité...
Lire la suite

05juil2022

Actualités

À l’occasion de son troisième match de préparation de l’été 2022, le FC Metz affrontera l’ESTAC. Le coup d’envoi de cette rencontre amicale sera...
Lire la suite