Réouverture de la Boutique Officielle !

Metz repart du bon pied

Dans la douleur, les Grenats ont décroché leur première victoire de la saison sur le sol de Guingamp. Un seul but, œuvre de Romain Rocchi, leur a suffi. Trois points bien venus pour débuter la saison.
Partager cet article :

Le retour à la réalité a été brutal. Très joueurs lors des rencontres amicales, les hommes d’Yvon Pouliquen ont du revêtir le bleu de chauffe pour se sortir du guêpier breton que leur offrait cette première journée de Ligue 2. Dominés dans le jeu tout au long de la seconde période, ils ont su défendre avec acharnement leur petit but d’avance. Et si la maîtrise n’a pas toujours été au rendez-vous, on peut au moins être rassurés sur l’état d’esprit de cette équipe, qui n’a jamais baissé les bras.
Le comportement du transfuge d’Ajaccio Romain Rocchi en est le reflet. Peu avant la demi-heure, c’est lui qui, bien décalé par Cissé, inscrivit le seul but de la soirée d’une frappe des vingt mètres (0-1, 26°). Il fut ensuite hargneux à souhait au sein d’un milieu de terrain ayant de plus en plus de mal à supporter le défi physique imposé par Guingamp au fil des minutes. Engagée, la partie resta malgré tout relativement fermée, chacun manquant d’arguments offensifs pour se montrer dangereux.
Dans ces conditions, il n’est pas surprenant que les deux héros malheureux de la soirée furent des attaquants, en l'occurrence Papiss Cissé et Jean-François Rivière. L’un et l’autre ont manqué des occasions nettes. Pour commencer, le Sénégalais bénéficia d’un penalty loufoque, et il vit sa frappe repoussée par le portier adverse (15°). Puis, en seconde période, son homologue se présenta seul face à Sissoko, mais le Messin remporta joliment le duel (58°). Enfin, Cissé eut la balle du deux à zéro mais Gauclin sortit une nouvelle fois vainqueur (79°). Dommage pour le Sénégalais qui aurait pu ouvrir son compteur but.
Même si la prestation fournie par les hommes d’Yvon Pouliquen n’a pas été parfaite, celui-ci peut se satisfaire du résultat. Une victoire à l’extérieur, pour débuter un marathon de trente huit matches, est forcément une bonne affaire. D’autant que le premier adversaire du FC Metz à Saint-Symphorien, le Tours FC, semble être déjà au point. Il l’a emporté sur Sedan par deux à un et fait donc partie, comme Metz, du groupe de tête du premier classement de la L2 2008/2009.

A lire également

01juil2022

Transfert

Il était arrivé lors du mercato hivernal de la saison 2019-2020 et quitte le club grenat après deux saisons et demie de collaboration. En fin de...
Lire la suite

Transfert

Au terme de cette saison 2021-2022, Rayan Djedje n’est plus messin. Le contrat du polyvalent défenseur étant arrivé à échéance, le joueur formé en...
Lire la suite

Transfert

Opa Nguette n’est plus un joueur du FC Metz. Porteur du maillot grenat pendant six saisons, le milieu offensif est arrivé au terme de son contrat qui...
Lire la suite