Réouverture de la Boutique Officielle !

Gare au réveil corse

Les Messins se déplacent vendredi sur l’Ile de Beauté. Les Lorrains ont rendez-vous à Bastia pour affronter le CAB, qui dispute la première saison en L2 de son histoire. Si les Corses sont actuellement derniers, ils ont prouvé par le passé qu’ils pouvaient être de véritables trouble-fêtes.
Partager cet article :

Dans l’ombre du Sporting, le CA Bastia fait son bonhomme de chemin dans le monde du football depuis sa création, en 1920. Encore pensionnaire du Championnat de France Amateur en 2012, le club d’Antoine Emmanuelli fait partie deux ans plus tard de la sphère fermée et prisée des clubs professionnels de football.

Il faut dire que les clubs corses s’imposent de plus en plus sur la scène du football français. Il suffit de jeter un œil au dénouement des trois championnats majeurs de l’Hexagone au cours de la saison 2011-2012 pour s’en convaincre. Cet exercice marque un tournant de taille pour l’Ile de Beauté qui a vu l’AC Ajaccio se maintenir en Ligue 1, le SC Bastia rejoindre l’élite, le Gazelec d’Ajaccio accéder à la Ligue 2 et le CA Bastia intégrer le Championnat National. Rien que cela !

Et si l’on a coutume de mentionner l’exploit réalisé par le SC Bastia, à savoir d’avoir enchaîné deux montées successives pour rejoindre la Ligue 1, son discret voisin est lui aussi capable de prouesse tout aussi remarquable. Champions de leur groupe en CFA au terme de la saison 2011-2012, les Cabistes intègrent le Championnat National, et alors qu’ils étaient pressentis pour vivre une saison compliquée et redescendre aussitôt en mai 2013, les Corses ont créé la surprise en s’invitant parmi les promus en Ligue 2.

Cette montée fut surprenante car, à deux journées de la fin, les deux équipes au coude-à-coude pour prétendre à la troisième place de National étaient Le Poiré-sur-Vie et l’EFC Fréjus-Saint-Raphaël. Pourtant, la première de ces deux formations s’est totalement écroulée lors des derniers matches, alors qu’elle avait passé vingt-six journées sur le podium. Avant le coup d’envoi de la trente-huitième et dernière journée de National, l’EFC Fréjus-Saint-Raphaël, troisième, disposait de deux longueurs d’avance sur le CAB, quatrième. Mais finalement, alors qu’il était mené au score, l’Escadron Noir s’est imposé sur sa pelouse face au leader cristolien et a profité du faux-pas des Sudistes face au Red Star, battus à l’aide d’un doublé de Jean-Jacques Mandrichi, natif de corse et aujourd’hui dans les rangs bastiais. Ainsi, sans avoir passé la moindre journée de championnat sur le podium du National, les Bastiais ont finalement obtenu leur siège dans le train direction la Ligue 2 !

Peut-être pas totalement prêts à découvrir ce championnat qu’ils côtoient pour la première fois de leur histoire, les Cabistes ont entamé difficilement leur saison 2013-2014. En effet, ils ont enchaîné douze matches sans victoire et occupent aujourd'hui le dernier rang du championnat. Toutefois, cette formation a de quoi faire trembler les équipes en forme de Ligue 2 et ce n'est pas le SCO et le DFCO qui diront le contraire. En effet, Angers et Dijon, pourtant tous deux candidats pour prendre place dans l'ascenseur en direction de l'élite en mai prochain, ont dû se contenter du point du match nul face aux Corses.

A noter également que les hommes de Stéphane Rossi ont concédé trois défaites après avoir encaissé un but sur pénalty, face à Auxerre, Nancy et Lens, et qu’ils se sont inclinés à la dernière seconde face à Tours après un but d’Andy Delort dans les arrêts de jeu alors que les Bastiais avaient fait le plus dur en revenant à égalité. Finalement, peut-être que le classement actuel ne reflète pas tout le potentiel de la formation corse.

D’ailleurs, après avoir obtenu le match nul face au Havre, à la treizième journée, le CAB a décroché son premier succès de la saison lors de la dernière journée en date et ne compte pas en rester là. Le choc des extrêmes qui verra s’opposer le leader messin à l’actuelle lanterne rouge du Championnat de Ligue 2 ne sera vraisemblablement pas une formalité pour les Lorrains. Cette surprenante équipe bastiaise n’a pas dit son dernier mot !

A lire également

27juil2021

Album photos

La séance du jour en images ! Voir le diaporama  
Lire la suite

Billetterie

Ce samedi 31 juillet à 18h00, le FC Metz accueillera le Montpellier HSC au Stade Saint-Symphorien. Il s’agira du dernier match de préparation des...
Lire la suite

Web TV

27/07/2021 Sofiane Alakouch : "Le projet le plus intéressant !" Toutes les vidéos  
Lire la suite