Réouverture de la Boutique Officielle !

Pas si loin

Partager cet article :

La réception de l’AS Monaco coïncidait avec l’arrivée d’un nouveau visage sur la pelouse de Saint-Symphorien. Officiellement Grenat depuis ce vendredi 1er avril, Didier Lamkel Zé était déjà titularisé face aux joueurs du Rocher. Jean-Armel Kana-Biyik et Thomas Delaine était quant à eux de retour dans le groupe messin pour la venue de l’ASM, et intégraient également le onze de départ.

Le néo-Mosellan tentait de se mettre en évidence dès ses premiers ballons. Auteur d’un joli numéro dans l’angle de la surface monégasque, sa frappe échouait dans les gants d’Alexander Nübel (6°). L’international camerounais, très volontaire, était à la réception d’un centre de Thomas Delaine. La reprise de Didier Lamkel Zé manquait le cadre adverse (9°). 

Au cours d’une première période partagée, peu d’occasions étaient à se mettre sous la dent. Un ballon errant dans la surface messine était finalement dégagé (15°). L’intervention de Fali Candé, avec un peu de réussite, était nécessaire pour écarter le danger (30°). Avant de rentrer aux vestiaires, Gelson Martins se présentait face à Marc-Aurèle Caillard mais manquait son lob (41°).

Les débats prenaient une autre tournure dès l’entame du second acte. Profitant d’une déviation favorable, Wissam Ben Yedder trompait le portier messin et ouvrait le score (0-1, 46°). Le gardien avait, quelques minutes plus tard, le dernier mot alors que l’international tricolore était en position idéale pour doubler la mise (51°). 

La révolte était sonnée par Nicolas de Préville, qui trouvait le petit filet extérieur sur une frappe puissante (55°). Entrant en lieu et place de Didier Lamkel Zé, Louis Mafouta apportait un second souffle à l’attaque mosellane. Dès son premier ballon, l’attaquant centrafricain mettait à contribution Alexander Nubel, sur un très bon service de Thomas Delaine (59°).

Mais les efforts des Messins allaient payer. Sur un corner sortant de Farid Boulaya, Ibrahim Amadou reprenait acrobatiquement le ballon pour égaliser (1-1, 62°). Un bijou plein d’audace pour remettre les pendules à l’heure : exactement ce dont Saint-Symphorien avait besoin pour donner de la voix dans la dernière demi-heure ! L’ancien Lillois en profitait pour inscrire sa première réalisation sous ses nouvelles couleurs.

En guise d’avertissement, un but de Myron Boadu, également entré en jeu, était refusé pour une position de hors-jeu (68°). Mais le jeune international néerlandais récidivait : à la réception d’un centre, le Monégasque redonnait l’avantage aux siens (1-2, 72°). De quoi obscurcir l’horizon des Messins, logiquement abattus.

Tour à tour, les tentatives grenats se succédaient pour tenter de recoller au score. Nicolas de Préville en solitaire (77°) ou Thomas Delaine du pied gauche (79°) ne connaissaient pas la réussite nécessaire pour faire sauter le verrou des Rouges et Blancs. Ainsi se concluait la réception de l’AS Monaco, à l’issue une nouvelle fois frustrante pour le FC Metz, qui devra relever la tête sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, dimanche 10 avril. 

FC METZ – AS MONACO : 1 – 2 

30ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 3 avril à 15h00
Stade Saint-Symphorien

But pour Metz : Amadou (62°) ; pour Monaco : Ben Yedder (46°), Boadu (72°)

Les compositions d’équipes

FC Metz : Caillard – Delaine – Bronn – Kana-Biyik (Nguette, 83°) – Jemerson – Candé (Yade, 82°) – Amadou – N’Doram (Niakaté, 83°) – Boulaya (Sarr, 68°) – De Préville – Lamkel Zé (Mafouta, 59°)

AS Monaco : Nübel – Aguilar – Disasi – Badiashile – Henrique – Fofana – Tchouameni – Vanderson (Jean Lucas, 68°) – Golovin (Maripan, 87°) – Martins (Boadu, 46°) – Ben Yedder

A lire également

08aoû2022

Le Match

Photo : SM Caen / Damien Deslandes
Lire la suite

Actualités

La famille grenat s'agrandit ! L'ensemble du FC Metz souhaite la bienvenue au petit Seydina, fils de notre attaquant Ibrahima Niane. Toutes nos...
Lire la suite